Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial> 55e anniversaire de notre indépendance : Pensons-y déjà !

Indubitablement et sûrement, le peuple burundais s’achemine vers la célébration, le 1er juillet prochain, du 55e anniversaire de son indépendance. Il s’agit d’un événement d’une grande importance historique dont la célébration suscitera une fierté immense, à la mesure de la tristesse et de la peine ressenties devant les injustices, les brutalités et autres maux qui ont frappé le Burundi et son peuple, pendant l’administration coloniale. Ce sont ces injustices, ces brutalités et autres maux sans nom qui ont accéléré la prise de conscience de la nécessité d’engager une lutte âpre contre l’occupant belge, une lutte âpre qui conduisit victorieusement le peuple burundais vers son indépendance, le 1er juillet 1962. C’est donc dans un véritable sursaut de fierté nationale, en toute modestie et dans un élan de cœur et de spontanéité que nous célébrerons le 55e anniversaire de l’avènement d’un Burundi indépendant.
Celles et ceux qui, le 1er juillet 1962, ont participé aux premières cérémonies de notre indépendance, se souviennent encore du temps fort de l’aube de l’indépendance qui fut incontestablement le hissement des couleurs nationales au même moment où était exécuté l’hymne national « Burundi Bwacu ». Pendant plusieurs minutes, les participants debout, acclamaient longuement la naissance d’un Etat indépendant, dans une ambiance où l’émotion, à son paroxysme, allait littéralement exploser pour donner libre cours aux explosions et pleurs de joie. Toutes et tous vivaient un grand moment historique, solennel : la naissance d’un Etat burundais indépendant qui réduisit à néant des dizaines et des dizaines d’années d’injustices, d’oppressions et d’intolérances imposées par le système colonial belge. Il déjoua toutes les manœuvres de bas étage et consacra le triomphe de la justice, du droit et des principes humains.
Plus qu’un acte de naissance, ou la triomphe d’une cause, l’avènement d’un Etat burundais indépendant n’a été possible que grâce au combat libérateur mené par le prince Louis Rwagasore, héros de l’indépendance nationale et ses plus proches collaborateurs. L’indépendance dont nous célébrerons, dans quelques semaines, le 55e anniversaire est avant tout leur œuvre. C’est grâce à eux que nous serons toujours appelés à nous rallier autour de nos couleurs nationales, à en être fiers, à les défendre pour qu’elles demeurent à jamais le symbole de notre souveraineté, de notre indépendance, de notre liberté et de notre dignité dans une patrie libre pour un peuple d’hommes et de femmes libres. En ce 1er juillet 1962, jour à nul autre pareil, le peuple burundais s’est incliné humblement et respectueusement devant l’héroïsme du prince Louis Rwagasore qui, après avoir allumé la flamme patriotique, est tombé sous les balles des ennemis de la liberté pour que vive la patrie.
Fors des sacrifices de nos aînés qui ont su conquérir notre indépendance sur l’oppression coloniale au prix d’innombrables souffrances, faisons le serment de poursuivre leur lutte pour barrer la route à toute velléité néocolonialiste aux seules fins de sauvegarder notre indépendance et notre souveraineté, principes sacrés non négociables auxquels nous ne saurions souffrir la moindre atteinte. Soyons toujours fiers de rendre hommage à nos aînés qui modifièrent courageusement le cours de l’histoire pour que nous puissions vivre aujourd’hui libres, indépendants et souverains, loin des lourdes ténèbres de la longue nuit coloniale.
Louis Kamwenubusa

Ouvrir