Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FDN> Appréciation du peuple centrafricain vis-à-vis du contingent burundais


Il a beaucoup plus confiance aux militaires burundais qu’aux autres forces en mission

 

aaaaqasdfhj Un problème a surgi dernièrement dans une région, un secteur contrôlé par les Pakistanais dans le camp Bandoro. A cet effet, il a été question de renforcer les casques blues pakistanais par les casques blues burundais. Ayant appris que les militaires burundais allaient quitter ce secteur en renfort, la population de Bandoro a vite barricadé les voies d’accès, et c’était comme une grève.

 

 D’après le porte-parole de la FDN Col Gaspard Baratuza, l’élément détaché s’est rendu sur le lieu et a effectué professionnellement son travail. Endéans deux semaines, ledit problème n’existait plus. Et c’est ainsi qu’il était question de regagner la position initiale qui était le poste de commandement du contingent burundais. « La population avait tellement confiance aux Burundais plus qu’aux autres forces en mission. C’est pour cette raison que le commandement de la mission a pris l’affaire en mains et a passé aux négociations ».

Professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions

Après trois jours, ce commandement a confirmé que les troupes burundaises peuvent être relevées mais toujours être prêtes à intervenir favorablement là où il sera nécessaire puisque la population de cette localité a beaucoup plus confiance aux militaires burundais. Cela s’est fait sans inquié- tude, dans un climat de confiance et d’entente mutuelle, d’après le porte-parole de la FDN.
La Force de défense nationale du Burundi s’en réjouit puisque les hommes et les femmes choisis pour représenter le Burundi sont de vrais ambassadeurs. Egalement, ils montrent leur professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions qui sont dictées par le commandement onusien. « Toutes ces notes positives font rehausser la représentativité de notre pays, sinon redorer l’image de notre force de défense nationale à l’échelle nationale et internationale », a-t-il précisé.
L’actuel président centrafricain a effectué au début du mois d’avril une visite officielle en République sud-africaine. Au cours de sa tournée, il en a profité pour rencontrer l’ambassassadeur du Burundi en Afrique du Sud. Lors de leur entretien, le chef de l’Etat centrafricain a salué le travail louable effectué par le contingent burundais en mission de maintien de la paix en Centrafrique. Ainsi, il leur a exhorté de continuer à travailler dans le même sens.

Yvette Irambona

Ouvrir