Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial> La conspiration toujours affirmée d’Alexis Sinduhije

Les moments que traverse actuellement le peuple burundais ne cessent de lui montrer à visage découvert, ses ennemis jurés. Pressés de se réjouir de nos difficultés somme toute passagères, leurs masques hideux de haine, d’hypocrisie et d’imposture éclatent avec impudence au grand jour. Lorsqu’ils ont l’illusion que notre situation évolue dans le sens de leurs sinistres desseins et intérêts, ils redoublent de malveillance et de conspiration, et débordent de haine, d’insultes, de diabolisation avec cette bassesse d’un autre âge, si caractéristique de leurs desseins malsains dignes du ton des traitres et des assassins. Les atteintes à la stabilité et à la sécurité de notre pays sont observées ici et là en Europe, notamment à Bruxelles capitale de la Belgique où les coalisés de la dernière heure ont trouvé refuge, et d’où ils ne cessent de comploter contre les institutions démocratiquement élues avec la complicité du pays qui les héberge. Est-il besoin de souligner que ce sont là des actes lâches, anti-nationaux, qu’aucun prétexte ne peut justifier, qu’aucune revendication ne saurait excuser ?
Parmi ces traitres et assassins du Burundi, la mère-patrie, figure Alexis Sinduhije ancien président du parti MSD reconnu par la loi burundaise à son époque. Souvenons-nous : le processus électoral de 2010 a été salué par tous les observateurs nationaux et internationaux, qualifié de régulier et de démocratique, et même vanté par l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, le sud-coréen Ban Ki-Moon, en déplacement à Bujumbura. Les perdants dans ce processus électoral dont Alexis Sinduhije ont préféré prendre le large et entamer une vaste campagne de diabolisation contre leur pays.
Tout récemment encore, Alexis Sinduhije vient de confirmer ce qu’il a toujours été depuis son échec électoral de 2010. De la Belgique, pays qui l’a accueilli à bras ouvert et qui lui donne tout le soutien qu’il faut pour déstabiliser notre pays, Alexis Sinduhije vient de proclamer haut et fort devant la diaspora burundaise qu’il est de ceux qui sont en train de préparer activement le renversement, par la force, des institutions démocratiquement élues. Au cours d’une réunion qu’il a présidée à leur intention, il a révélé que si tous les plans de adéstabilisation dont les violences post-électorales de 2015 et le putsch militaire déjoué par la vigilance de nos forces de sécurité ont échoué, c’est parce que lui et ses amis anti-nationaux, ne disposaient pas de plan B, en raison, a-t-il indiqué, de leur inexpérience. Mais, a-t-il martelé, seule la lutte armée est notre solution toujours envisagée pour faire tomber le régime politique actuel. En raison de notre inexpérience comme cela a été démontré, a-t-il dit, nos ferons appel à plus expérimentés que nous en ce domaine. Nos plans de déstabilisation sont conçus et opérés à partir du sol de l’Union européenne, qui demain ou après demain, Union européenne ou pas, gardera toujours un souvenir vivace de nos activités de déstabilisation. Pour dire qu’Alexis Sinduhije implique l’Union européenne dans l’œuvre déstabilisatrice de notre pays et qu’il est prêt à l’assumer. Alexis Sindihuje a recommandé à la diaspora burundaise de continuer leurs cotisations en leur donnant une bonne orientation.
Les moyens de communication modernes, leur a-t-il dit, ne doivent rien échapper qui puisse arranger ceux qui sont visés par notre combat.
Comme vous le voyez, Alexis Sinduhije est présent dans tous les plans de déstabilisation du pays. De toutes ses affirmations, retenons qu’il ne faut pas se tromper de cible actuellement, car l’enjeu est très important puisqu’il concerne notre paix et notre sécurité. En ce temps de Carême, lisons la Bible et disons à Alexis Sinduhije : « Ote-toi de mon chemin, Satan!». Qu’il soit anathème !
LOUIS KAMWENUBUSA

Ouvrir