Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Mairie de Bujumbura> Nouvel adressage

Le nouveau système présente des avantages

 

IMG 0152Depuis un certain temps, la mairie de Bujumbura à mis en place un nouveau système d’adressage. Ce système permet de s’orienter facilement dans certains quartiers et contribue dans les interventions pour des raisons de sécurité ou autre. Mais, au départ, la population avait peur qu’il s’agissait d’un système de contrôle pour que personne n’échappe à l’impôt. Suite au conflit qui a éclaté en avril 2015, certains avaient effacé les numéros sur leur parcelle pour des raisons, apprend-t-on, de sécurité individuelle.

 

La population et l’administration apprécient le nouveau système d’adressage instauré par la mairie de Bujumbura. Selon les chefs de certaines zones de la municipalité de Bujumbura, ce nouveau système facilite l’administration dans son travail au quotidien. Imelda Ndikuriyo, chef de Zone Ngagara, indique que le nouveau système est très important. Les avenues sont connues, les numéros des parcelles ne sont plus longs comme avant l’instauration de ce nouveau système, et il devient facile de les retenir. Il devient aussi aisé de retrouver l’endroit dont on a besoin, là où on veut aller. La chef de cette zone estime que ce système contribue aussi dans le maintien de la paix et la sécurité, car, il est facile pour les forces de l’ordre d’intervenir en cas de besoin avec moins de risque de se perdre. La chef de la zone Kinama, Jeanne Nakiteretse indique que cet adressage permet à l’administration d’encadrer la population facilement. Elle reconnaît néanmoins que la population hésite encore sur ce qu’il faut retenir entre les anciens et les nouveaux numéros. En effet, dit Mme Nakiteretse, « il y a des gens qui, quand ils viennent faire signer l’un ou l’autre document, si on leur demande le numéro de la parcelle, disent, voilà, l’ancien numéro est tel, et le numéro de l’OBR (pour dire le nouveau) est tel ». Mme Nakiteretse estime qu’il faut une sensibilisation pour que la population comprenne qu’il s’agit simplement d’une modification au niveau de l’adressage qui est opérée par la mairie de Bujumbura et non pas une stratégie de l’OBR pour collecter l’impôt.

La sensibilisation de la population est nécessaire

Elle apprécie déjà le travail que les chefs de quartier effectuent dans le sens d’amener la population à comprendre les bienfaits de ce nouveau système et dissiper les rumeurs qui ont circulé en rapport avec ce système. La population rencontrée dans certains quartiers apprécie ledit système. Selon certains habitants, il existe des quartiers où il était difficile de s’orienter. Il était difficile de retrouver un endroit où les numéros sont dans des centaines. Les avenues n’étaient pas non plus partout baptisées. Il existe néanmoins des quartiers où les avenues et les numéros sont bien ordonnés. Il existe même des parcelles où les nouveaux numéros correspondent aux anciens. La mairie de Bujumbura est satisfaite du travail déjà abattu dans ce sens. Mais, ce travail doit continuer, car les quartiers continuent à s’agrandir et d’autres naissent du jour au lendemain. Certains habitants se posent la question de savoir comment la mairie va procéder pour l’adressage dans des quartiers qui se créent, là où il n’y a ni rues ni avenues, si ce ne sont que de petits sentiers qui se croisent.
Alfred Nimbona

Ouvrir