Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TRAVAUX DE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE> Le Deuxième vice-président de la République en province de Bubanza à la succursale de Mukungu

Joseph Butore a offert un don de cinquante sacs de ciment

 

DSC00087Lors des travaux communautaires du samedi 7 janvier 2017, le Deuxième vice-président de la République Joseph Butore, s’est joint aux chrétiens de la succursale catholique de Mukungu en province de Bubanza. Les travaux consistaient au mélange du ciment et du gravier pour le pavage de l’autel de l’église qui se prépare à devenir une nouvelle paroisse. Dans son discours il a indiqué qu’il est indispensable de commencer les travaux communautaires de l’année par la construction du temple de Dieu et a offert un soutien de cinquante sacs de ciments pour la suite des activités.

Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province de Bubanza a, dans son mot de bienvenue, remercié au Deuxième vice-président de la République pour avoir choisi la province de Bubanza pour les travaux de développement communautaire au début l’an 2017. Il a indiqué que la paix et la sécurité règnent sur les quantre-vingt dix collines qui composent la province. « Une telle activité de construction d’une belle église est une bonne initiative que Dieu ne manquera pas de récompenser en 2017», a affirmé Joseph Butore.

Une belle église en construction, le résultat de la paix retrouvée

Réagissant au discours du gouverneur par rapport aux difficultés auxquelles fait face la population de la province, le Deuxième vice-président de la République a commencé par féliciter la population pour le maintien de la paix et de la sécurité. « Il fut un temps que cette église en construction avait été détruite suite à la situation difficile qu’a connue le pays », a souligné Joseph Butore.
Aujourd’hui, a poursuivi M. Butore, réjouissons-nous de cette belle infrastructure en construction. « C’est le résultat de la paix retrouvée », a dit le Deuxième vice- président qui a appelé la population et l’administration au renforcement de la quadrilogie. Pour cette autorité, là où est implantée une paroisse, c’est le développement qui s’en suit.
Il a appelé la population à ne pas baisser les bras et de poursuivre cette voie du développemen tracée par la construction de la paroisse. De son côté, il a promis à son titre personnel et au nom du gouvernement qu’il continuera à appuyer toutes les initiatives de développement de la paroisse et de la province.

Plus de deux cents ménages menacés par la faim

Néanmoins dit le gouverneur, le soleil accablant qui s’est abattu sur la commune Gihanga, une partie des communes Bubanza et Mpanda risque de causer une insécurité alimentaire. « Tous les arbres qui ont été plantés ont séché et les autres sont restés dans les pépinières car il n’a pas été possible de les planter à voir la sécheresse qui s’abat sur la commune Gihanga », a affirmé M. Niyongabo.
Bien qu’elle soit classée première au niveau des travaux de développement exercice 2016, la commune Gihanga, poursuit le gouverneur, risque de trainer les pieds au cas où l’évaluation prochaine tiendrait compte de l’aspect environnemental suite à la sécheresse. « Des cas de faim prononcé se sont déjà manifestés dans le village de paix de Muyange », dit M. Niyongabo qui indique que plus de deux cents ménages sont menacés par la faim. Il a plaidé pour que le gouvernement puisse voler au secours de ces vulnérables qui, selon toujours le gouverneur Niyongabo, ne sont pas les seuls car plusieurs ménages n’ont rien récolté au moment où les autres sont en train de récolter le haricot.

Appel à la solidarité communautaire

Au sujet de la sécheresse qui s’abat sur la plaine de Gihanga et ses environs, le Deuxième vice-président Butore a appelé la population de la province Bubanza à la solidarité communautaire qui a, jadis, caractérisé la population burundaise. Dans le peu que nous avons eu, dit Butore, soyons solidaires avec ceux qui n’ont rien récolté. Il a également insisté sur le fait de conserver la récolte pour ceux à qui le ciel a souri. « Du reste au niveau du gouvernement nous sommes en train de nous organiser et je suis sûr que, comme ce fut le cas dans d’autres régions, le gouvernement vas apporter son aide aux vulnérables », a-t-il souligné
De son côté Georges Hakizimana, curé de la paroisse Musigati, a également adressé ses remerciementss au Deuxième vice-président de la République pour s’être associé aux chrétiens de la paroisse dans les travaux de construction du temple du Seigneur. Il a fait savoir que ça fait une année que l’Evêque a donné son accord pour commencer les préparatifs qui conduiront à faire de la succursale Mukungu une paroisse. C’est dans cette perspective que les chrétiens se donnent corps et âme pour que, pendant la prochaine saison sèche, l’Evêque puisse se prononcer pour la nouvelle paroisse.
Cependant, dit le curé, pour qu’une paroisse puisse être établie, cela demande beaucoup de moyens et la combinaison des efforts. Pour couvrir le bâtiment des bureaux paroissiaux, l’abbé George Hakizimana a exprimé le besoin de 112 tôles et de 100 sacs de ciments. Parlant des projets en perspectives, le curé de la paroisse Musigati a, entre autres, évoqué l’adduction d’eau potable et la construction d’un centre de santé.
Ces activités ont vu la participation des parlementaires élus dans la circonscription de Bubanza, du ministre de l’Energie et des mines, des cadres œuvrant dans la province et les natifs exerçant leurs fonctions dans d’autres provinces.

CHARLES MAKOTO

Ouvrir