Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TIC> Consommation excessive d’écrans

Elle peut réduire les activités partagées entre les parents et les enfants

 

Avec le progrès des technologies de l’information, les enfants passent tout leur temps sur les écran de télévision, des smartphones ou des tablettes, des ordinateurs, des jeux vidéo, etc. Cette consommation excessive d’écrans peut nuire à l’éducation des enfants, et réduire les activités partagées entre les parents et les enfants.

 

De nos jours, les nouvelles technologies occupent une place importante dans la vie de beaucoup de personnes. Et parmi ces personnes, nombreuses sont des enfants. Il en ressort que les gens vivent des expériences positives avec les technologies de l’information et de la télécommunication, mais des préoccupations n’en manquent pas. Lorsqu’on visite certains foyers, on trouve des enfants cloués sur les écrans de télévision, ou de téléphone mobile.
La plupart du temps, ils ne saluent même pas la personne qui leur rende visite, ils n’écoutent pas quand on leur parle parce qu’ils sont occupés à regarder les films ou les dessins animés. C’est devenu difficile d’éduquer un enfant face à cet outil informatique.
Par conséquent, le temps de lecture pour les enfants et de partage d’activités en famille est révolu. Selon certains parents, l’utilisation excessive de ces technologies peut présenter des effets négatifs sur l’éducation des enfants. Ils ont indiqué que certains programmes des télévisions peuvent influer sur le comportement des plus jeunes et les amener à adopter des attitudes de non respect. Ils ont fait savoir qu’aujourd’hui, il est difficile de mandater un enfant ou d’engager une discussion avec lui lorsqu’il est sur son écran.

Une limite et une surveillance des parents face à l’utilisation des écrans.

Selon une enseignante interrogée une limite dans l’utilisation des écrans doit être normal par les parents. Elle ajoute que les enfants utilisent ces technologies lorsqu’ils sont à la maison. Pour elle, il revient aux parents de surveiller les enfants et mettre en place des outils permettant de sécuriser l’accès des enfants aux écrans. Elle précise qu’il est anormal de voir un enfant passer toutes ses journées à la télévision au lieu de faire ses devoirs et que c’est le devoir des parents de protéger leurs enfants des contenus de programmes qui ne leur sont pas destinés.

LORENE NUBWABO (Stagiaire).

Ouvrir