Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

BILAN DES REALISATIONS>Ministère des Transports, des travaux publics et de l’équipement

Malgré les défis, le niveau des réalisations est évalué à 95 %

 

traLe ministre des Transports, des travaux publics et de l’équipement, Jean Bosco Ntunzwenimana a présenté le bilan des réalisations de ce ministère pour l’année 2016 le mardi 03 janvier 2017. Il a souligné que malgré les défis rencontrés, le niveau des réalisations est évalué à 95%.

 

Les réalisations du ministère des Transports, des travaux publics et de l’équipement sont réparties en trois secteurs à savoir le secteur routier, celui de l’immobilier et enfin celui du transport. Concernant le secteur de l’immobilier, Jean Bosco Ntunzwenimana a souligné que son ministère a poursuivi sa mission de garantir les bonnes conditions d’habitation en réhabilitant les bâtiments publics tels que les résidences des hauts responsables. « Pour ce qui est des résidences, la réhabilitation a concerné les maisons des gouverneurs des provinces de Cankuzo, Bururi, Kirundo et Cibitoke pour un montant total de 75 573 000 francs burundais. Ce montant a été tiré du budget ordinaire de l’Etat.», a expliqué le ministre Ntunzwenimana. Selon la même source, ledit ministère a également payé les loyers des bureaux pour les services publics et les résidences des hauts dignitaires. Il a assuré la maintenance et l’entretien des bâtiments administratifs, etc.

Le ministère a continué les grands chantiers

A propos du secteur routier, le ministère a continué les grands chantiers relatifs à l’aménagement, la réhabilitation et le bitumage des routes. Au courant de l’année 2016, ces travaux se sont réalisés sur les routes nationales RN15, RN3, RN13 et RN 18. « Nous avons en outre clôturé les travaux de modernisation de la voirie urbaine de Gitega, première phase.», a fait savoir le ministre. L’entretien des routes, la réhabilitation des ponts, des études relatives aux infrastructures routières sont d’autres réalisations dudit ministère au cours de l’année 2016. En ce qui concerne le secteur du transport, le ministre a souligné qu’il y a eu renforcement de l’exploitation des lignes de transport urbain, interurbain et sous-régional par l’Otraco. « Les recettes totales enregistrées au cours de cette année dans le transport intérieur ont atteint 2 251 000 000 FBu. Une ligne sous-régionale est pour le moment exploitée. Il s’agit de la ligne Bujumbura-Kampala. Deux autres lignes ont été résiliées en l’occurrence la ligne Bujumbura-Kigali et Bujumbura-Mwanza.», a-t-il précisé. Il a mentionné que le ministère a décroché la signature de deux Accords aériens avec Singapore et la RD Congo et qu’un bon nombre d’actions ont été effectuées dans le sous-secteur maritime.

Quelques défis et perspectives d’avenir mentionnés

« Le plus grand défi qui a entravé la réalisation des activités au cours de l’exercice 2016 est lié à l’insuffisance des moyens financiers compte tenu des restrictions budgétaires avec comme incidence l’abaissement du niveau des réalisations.», a indiqué le ministre ayant les travaux publics dans ses attributions. Les catastrophes naturelles qui occasionnent des dégâts sur les infrastructures routières est un autre défi qu’il a relevé.
Quant aux perspectives de 2017, le ministre a cité la poursuite de la mobilisation des fonds pour la construction des immeubles de bureau, la réhabilitation de l’aéroport de Bujumbura, la supervision des travaux de construction du palais présidentiel et des travaux de construction du palais du parlement, etc.

GRÂCE-DIVINE GAHIMBARE

Ouvrir