Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

1er JANVIER 2017> Assassinat d’un membre du gouvernement

Emmanuel Niyonkuru n’est plus de ce monde

 

IMG 20170Il est 3h34 minutes du réveillon du 1er janvier 2017, la mort d’Emmanuel Niyonkuru est annoncée par le porte-parole du ministère de la Sécurité publique via son compte tweeter.

 

Né le 20 juillet 1962 à Gashingwa dans la commune Rutegama de la province de Muramvya, il a fréquenté l’Université du Burundi de 1987 à 1991 dans la Faculté des Sciences Economiques et Administratives où il a obtenu une licence : option Economie Politique.
Emmanuel Niyonkuru a été élu Sénateur dans la circonscription électorale de Muramvya pour le mandat 2015-2020. Depuis le 24 août 2015 ; il était ministre de l’Eau, de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Il était aussi président en exercice de la conférence des ministres du Nelcom (pays des lacs équatoriaux du bassin du Nil) et président en exercice de la conférence des ministres de la Commission des Forêts de l’Afrique Centrale (Comifac).
De 02 janvier 1992 au 24 août 2015, M. Niyonkuru était un cadre de la Banque de la République du Burundi (BRB) avec le grade de directeur adjoint. Il a successivement occupé les postes de responsable du service supervision bancaire et stabilité financière; responsable des ressources humaines, de responsable du contrôle permanent et du contrôle sur place des banques , des établissements financiers et des institutions de micro-finances du service supervision bancaire et micro-finance ; d’Administrateur provisoire de la coopérative SD-CRECO en dessaisissement pour le compte de la BRB, d’inspecteur chef de mission chargé de la supervision des banques et établissements financiers du Burundi, de cadre du service études et statistiques et enfin de cadre du service opérations bancaires avec l’étranger.
Emmanuel Niyonkuru a été membre actif de l’équipe de haut niveau qui a négocié le protocole portant création de l’Union monétaire de la Communauté est-africaine (EAMU). Jusqu’ à sa nomination comme membre du nouveau Gouvernement, honorable Emmanuel Niyonkuru était membre du comité de politique monétaire de la Banque de la République du Burundi et membre du comité national chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre du plan de développement du marché financier au Burundi.
En matière de stages et séminaires ,il en a fait sur l’indicateurs de la solidité financière en Zambie ; la Supervision consolidée au Kenya; le cadre d’évaluation de la stabilité du système financier en Zambie ; l’évaluation du management des ressources humaines au Mali ; le dialogue social dans une entreprise en Côte d’voire; le contrôle bancaire en Côte d’Ivoire, en France et aux USA; Règlementation et supervision bancaire en Suisse ; l’Analyse et évaluation des risques bancaires au Burundi ; les techniques de contrôle et d’audit des banques au Burundi; Audit comptable et fiscal en Côte d’Ivoire ; Analyse et gestion financière d’une banque en Mauritanie et le contrôle interne bancaire en Côte d’Ivoire.
Il s’exprimait facilement en Kirundi, en Français, en Anglais et de façon moyenne en Swahili. En temps libre, il faisait la lecture, le basket et la marche. Emmanuel Niyonkuru fut dans les années 2000 à 2004, arbitre International à la Fédération Internationale de Basket ball (Fiba); il était jusqu’à sa mort arbitre international honoraire et détient une licence de commissaire technique Fiba.
Que le seigneur ait son âme !
Charles Makoto

Ouvrir