Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Zone Kamenge> Les bornes fontaines

La population de Kamenge veille à leur entretien

0000azerezaerLes bornes fontaines publiques sont éparpillées sur certaines avenues à Kamenge. La population se charge elle-même d’être responsable de l’entretien des bornes fontaines. Il n’y a plus de désordre qui s’observe sur ces dernières. Chacun sait ce qu’il a à faire. La propreté et l’entretien de ces bornes est une responsabilité de tout un chacun car l’eau est une denrée indispensable.


Au passage à la 13 ème avenue du quartier Teza en zone Kamenge, les files  d’attente sont organisées. Cela pour éviter des différends et du désordre qui peuvent causer des dégâts sur le matériel de la borne. Un responsable chargé de garder la fontaine se tient au devant pour organiser les activités à cette fontaine. Ceux qui étaient habitués à y effectuer divers travaux ménagers, notamment ceux détenant des ménages au voisinage de cette borne, savent désormais que la borne doit être sauvegardée et entretenue pour le bien de tous. Il ne devrait plus y avoir des gens qui font la lessive aux alentours de la borne ni de flaques d’eaux. On ne peut que constater la propreté autour de la borne. Profitant des travaux communautaires de Samedi matin, la population de la localité se rend à chaque fois que de besoin sur les lieux de la borne pour y effectuer des travaux d’enlèvement des mauvaises herbes et d’autres immondices.  C’est la tâche de tout un chacun au sein du quartier.

Aujourd’hui, selon les informations recueillies sur ceux qui y puisaient de l’eau, la vieille mentalité disait que c’est la chose de l’Etat n’est plus en vogue. Ceux qui laissaient l’eau couler à flot ne le font plus.  Les gens reconnaissent aujourd’hui la valeur de l’eau. « On se rend compte que cette borne nous est d’une plus grande utilité quand il y a pénurie d’eau ou en cas de panne à réparer. Parfois on doit attendre pour que les instances chargées de la distribution d’eau nous vienne en aide », dit une dame rencontrée sur les lieux. Comme tout le monde n’a pas les moyes de se faire raccorder un robinet à son domicile, les bornes fontaines sont devenues des points de secours dans les quartiers périphériques. Ainsi, la population nous a dit qu’elle a compris l’importance de ces bornes d’où chacun se précipite pour participer à son entretien.

Blandine Niyongere

Ouvrir