Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARTI CNDD-FDD> Assistance aux victimes des inondations des quartiers Winterekwa et Nyabagere

Elle était constituée de vivres et d’objets divers

Le vendredi 3 janvier 2020, le parti CNDD-FDD a assisté les victimes des inondations des quartiers Winterekwa et Nyabagere logées à l’Ecole fondamentale Winterekwa.  Plus d’une centaine de ménages ont bénéficié de cette assistance composée de vivres et de divers objets. 000AZTY
L’assistance que le parti CNDD-FDD a offerte aux victimes des inondations qui habitaient les quartiers Winterekwa et Nyabagere était constituée de 2 tonnes de haricot, 2,5 tonnes de riz, 200 litres d’huile de palme, 30 douzaines de savon de lessive, 93 pagnes et 200 couvertures. Le secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, a indiqué qu’il a été touché par ces Burundais qui ont été victimes des catastrophes naturelles. Il a rappelé que ces inondation n’ont pas seulement eu lieu à Bujumbura mais aussi dans la province de Cibitoke. Il a fait savoir que ce geste vient de la solidarité qui caractérise le peuple burundais. «  Depuis longtemps, dans la culture burundaise, quand une personne traverse une situation difficile, les voisins, les amis et connaissances se joignent à lui en l’assistant et en le soutenant », a-t-il précisé.  M.Ndayishimiye a insisté que ces personnes ont, pour le moment, besoin d’une aide car, leurs biens ont été emportés  par les inondations et elles ont besoin de quoi s’habiller, se nourrir et se couvrir. Le conseiller principal du maire de la ville de Bujumbura, Ramadan Nkurikiye, a remercié le parti CNDD-FDD pour cet acte charitable. Il a signalé que plus d’une centaine de ménages sont actuellement logés dans les locaux de l’Ecole fondamentale Winterekwa tandis que plus de trois cents ménages ont demandé refuge chez les voisins. Il a terminé en lançant un appel pour plus de gestes charitables afin que ces  ménages puissent regagner leurs quartiers d’origine. 

Emelyne  Iradukunda

Ouvrir