Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ELECTION 2020> Questions des journalistes adressées au président de la Ceni

«Désormais, les cartes d’électeurs utilisées lors du dernier référendum n’auront plus de valeur pour les prochains scrutins de 2020»

00000aaaazaLors d’une conférence de presse sur la proclamation des résultats des activités du dernier enrôlement des électeurs, qui a été animée le lundi 30 décembre 2019 par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Pierre Claver Kazihise,  pas mal de questions ont été posées par les  journalistes   pour avoir d’amples éclaircissements en rapport  avec le déroulement des prochaines élections générales de 2020

Au moment où le Burundi va bientôt entrer dans la période des élections, et qu’un nombre important de rapatriés ou autres personnes rentrent dans le pays au jour le jour, les journalistes ont demandé si la Ceni envisage de continuer à faire des enrôlements de ces rapatriés afin qu’ils puissent participer aux prochains scrutins de 2020. M. Kazihise a d’abord  informé que la Ceni a dernièrement organisé l’enrôlement partiel par rapport aux rapatriés qui rentraient dans le pays. En plus, a ajouté M. Kazihise, la population doit savoir que  l’opération d’enrôlement est limitée dans le temps.« Donc, pour le moment, nous allons procéder à l’exécution d’autres activités liées à la préparation des élections.

C'est-à-dire que l’enrôlement des candidats pour les élections de 2020  est déjà terminée », a souligné le président de la Ceni. Ce dernier a dit qu’il ne reste à la Ceni que de sortir une liste électorale définitive des candidats aux élections, après avoir intégré les nouvelles données qui ont été enregistrées dans la récente  opération du 9 au 12 décembre de cette année .A la question de savoir si les cartes qui ont été utilisées pour les élections référendaires pourront également être utilisées pour les prochaines élections générales, M. Kazihise  a dit que les anciennes cartes n‘ont actuellement aucune valeur pour ce qui est des prochaines élections. «  Tous les candidats aux prochains scrutins auront de nouvelles cartes d’électeurs, qui leur permettront de participer aux élections »,  a affirmé M. Kazihise.

Avit Ndayiragije

Ouvrir