Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE ITABA> Cinquième jour de la prière d’action de grâce organisée par la famille présidentielle

Dieu a donné au Burundi de nombreuses victoires sur tous ses ennemis

0012236987mlAu cinquième jour, la prière d’action de grâce organisée par la famille présidentielle s’est poursuivie dans l’après midi. Au cours de cette journée, les participants ont compris que tout ce qui a été volé ou pris injustement au Burundi, va bientôt lui être remis selon pasteur Laurent Minani de l’Eglise Fecabu.

Se référant aux écrits de la Bible dans 1 Samuel 7, 14, Laurent Minani  de l’Eglise Fecabu de Bujumbura, est revenu sur le verset de l’hymne national qui dit « Burundi bwacu Nkoramutima kuri twese », un verset très significatif pour les Burundais. Il a dit qu’une personne  « Nkoramutima » est celle pour laquelle on ne peut pas passer un jour sans penser à elle ou vice-versa. Pour Laurent Minani, le mot « Nkoramutima » peut avoir plusieurs significations. « Pour les uns, a-t-il prêché, le pays peut les toucher au cœur, pour les autres, il peut les toucher en fonction des postes qu’ils occupent pendant que les autres, il les touche financièrement. Il a alors indiqué que celui qui parle du mal contre son pays n’est pas différent de celui qui se détache de ses parents. Il a par là invité tous les Burundais à prendre leur calme car Dieu ne collabore pas avec une personne instable mais plutôt avec celle qui est calme. « On ne peut pas être instrument de Dieu si on n’est pas calme,» dit-il.Laurent Minani a ajouté que tout ce qu’on nous a volé dans le passé va nous être remis. Mais avant que ce qui nous a été volé nous soit remis, nous devons d’abord confesser nos péchés. « Car Dieu veut que nous occupions notre propre place. Dieu garde son œil sur le Burundi pour le protéger contre tous ses ennemis et lui remettre tout ce qu’on lui a pris injustement », a-t-il conclu. 

Il n’y a pas eu de calamités pour les Hommes, le bétail et les cultures

 Le président de la République du Burundi a, dans ses enseignements, remercié les leaders qui ne se lassent pas de venir rendre grâce à Dieu avec sa famille. Il a rappelé que pendant deux jours chacun doit demander les bénédictions à Dieu en faveur de sa famille afin d’accueil le nouvel An en beauté. A la suite de son témoignage de la veille, le président Nkurunziza a rendu grâce à Dieu qui lui a donné la bonne santé et qui l’a épargné des accidents lors des nombreuses descentes effectuées à l’intérieur du pays. Il a remercié Dieu qui a veillé sur les siens, à savoir son épouse, ses enfants ainsi que les membres de la famille étendue. Il a également remercié Dieu pour toutes les activités qui se sont réalisées dans ce pays. Il a indiqué que l’année 2019 s’achève sans enregistrer aucune grève dans les services tant publics que privés. Il a ajouté qu’au cours de cette année qui a pris fin, les Burundais ont valorisé leur patriotisme et défendu énergiquement leur indépendance. Il a également rendu grâce à Dieu car il a donné au Burundi de nombreuses victoires face à tous ses ennemis, car Dieu veille sur le Burundi.

Le chef de l’Etat burundais a aussi remercié Dieu car pendant l’année 2019, les Burundais ont commencé à travailler ensemble, de façon remarquable dans des coopératives, signe d’amour et de solidarité et que le Gouvernement a pu disposer de moyens pour assister ces coopératives et associations. Il a remercié Dieu pour le beau climat qui a favorisé une bonne récolte et qu’il n’y a pas eu de calamités pour les Hommes, le bétail et les cultures. Le chef de l’Etat n’a pas manqué de souligner qu’une autre réalisation importante est l’implantation de l’usine Fomi. Pour lui, c’est l’année pendant laquelle Dieu a ouvert l’intelligence et le courage aux Burundais allant dans le sens de nouvelles découvertes. Il a été fier du fait que l’année 2019 s’achève sans qu’aucune attaque terroriste ne soit orchestrée dans ce pays et que toutes les grandes fêtes se sont bien déroulées dans la joie et dans une tranquillité sans faille. C’est pourquoi on est venu rendre grâce à Dieu pour tous ses bienfaits.

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir