Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CENI> Réunion de sensibilisation des acteurs électoraux

Enrôlement partiel des électeurs qui ne se sont pas fait inscrire en 2018

 

DSC06435Le lundi 4 novembre 2019, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a organisé une réunion de sensibilisation des responsables administratifs, des partis politiques, de la société civile et des confessions religieuses, en vue de les informer sur les procédures d’accréditation pour l’observation de l’enrôlement partiel des électeurs. 

 

Dans son discours de circonstance, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Pierre Claver Kazihise, a rappelé que 3 807 centres d’enrôlement répartis sur 2 911 collines de recensement et quartiers ont été répertoriés. « Ces centres, a-t-il ajouté, serviront aussi de centres de vote, le moment venu ». Et de dire qu’il est prévu deux activités majeures dans le processus électoral, pendant la période du 9 au 12 décembre 2019.  Il s’agit de l’affichage des listes des électeurs qui se sont fait enrôler lors du vote référendaire de 2018 et de l’enrôlement de ceux qui ne l’ont pas fait en 2018.Pour ce faire, le président de la Ceni appelle tous ceux qui se sont fait enrôler lors du vote référendaire à aller vérifier s’ils figurent réellement sur la liste des électeurs. Il invite ceux qui devront se faire inscrire à s’y préparer en conséquence et l’administration communale à faciliter l’octroi des Cartes nationales d’identité. Il a cependant mis en garde ceux qui tenteront de se faire inscrire pour la deuxième fois sous peine de sanctions comme le prévoit le Code électoral.

Une semaine pour demander des accréditations d’observateurs

M. Kazihise a profité de cette occasion pour donner des informations relatives aux procédures d’accréditation pour l’observation de l’enrôlement partiel des électeurs. Selon lui, le dépôt des candidatures pour les observateurs se fera du 5 au 12 novembre 2019. Il a demandé aux responsables des partis politiques, de la société civile et des confessions religieuses de participer activement dans l’observation de l’affichage et de l’enrôlement partiel des électeurs. Il a fait savoir que chacun de ces responsables devra demander seulement des accréditations pour dix personnes au niveau national, quinze au niveau provincial et une personne pour chaque centre d’enrôlement. Il a également informé que le retrait de ces accréditations se fera du 2 au 4 décembre 2019 au bureau de la Ceni pour les observateurs au niveau national et dans les Cepi pour les observateurs au niveau provincial et communal.Les participants ont salué l’œuvre de la Ceni pour tenir au courant l’opinion tant national qu’internationale de toutes les activités. Certains ont jugé insuffisants les délais prévus pour l’enrôlement partiel des électeurs et le dépôt de candidatures des observateurs.

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir