Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE> Retour de Ghana de la Première dame

Elle est rentrée avec des prix obtenus pour sa lutte contre l’infertilité

 

DSC 0893La Première dame de la République du Burundi, Denise Nkurunziza, a atterri le vendredi 1er novembre à l’aéroport Ndadaye Melchior en provenance de la République ghanéenne. Elle avait répondu à l’invitation de la Première dame du Ghana Rebecca Akufo-Addo en collaboration avec la fondation Merck sur la question de l’infertilité, pour participer aux cérémonies de la célébration de la 6e édition de la fondation Merck dans les pays africains et d’Asie sur la même question mais aussi celle du diabète et du cancer.  

 

Lors de cette conférence, la Première dame du Burundi a eu l’occasion de présenter les travaux qu’elle a entrepris ces derniers jours dans notre pays concernant la question de l’infertilité. Elle a notamment parlé des descentes qu’elle a effectuées à l’intérieur du pays sur la même question avec l’administration, les représentants des confessions religieuses ainsi que l’organisation de l’atelier médias. En outre, elle  a remercié  les journalistes pour la présentation des sujets en rapport avec l’infertilité en plus de la sensibilisation des couples sans enfants à aller consulter les médecins. Mme Nkurunziza a dit que lors de cette conférence, toutes les Premières dames qui ont accepté d’être leaders dans la campagne « Femme plus qu’une mère » de la fondation Merck, ont reçu chacune un prix, pour avoir soutenu les femmes qui n’ont pas eu d’enfants.  Mme Nkurunziza, quant à elle, a reçu un autre prix d’encouragement pour le travail qu’elle a effectué en composant une chanson sur la problématique de l’infertilité, et cela en trois langues(Kirundi, Français et Anglais). La Première dame du Burundi a précisé que durant la deuxième réunion à laquelle elle a participé au Ghana, avec les autres Premières dames, elles ont eu l’occasion de remercier la fondation Merck pour s’être impliquée dans la question de l’infertilité. Mme Nkurunziza a remercié la fondation Merck car elle a permis aux médecins burundais de se spécialiser sur les questions de l’infertilité, du diabète et du cancer.  Durant son séjour au Ghana, elle a pu échanger avec la diaspora burundaise et a demandé à cette dernière si elle a contribué aux élections de 2020. La diaspora burundaise a répondu qu’elle a collecté de l’argent et a promis qu’elle continuera à contribuer pour le bon déroulement de ces élections. La Première dame du Burundi a terminé en rappelant à tout un chacun de profiter de ses talents. Elle faisant allusion à sa chanson, qui ne cesse de produire des effets dans le monde entier. Elle a interpellé tous les Burundais de travailler en mettant an avant leurs talents.

Aline Nshimirimana

Ouvrir