Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EDITORIAL > Séances de moralisation : Tirons-en profit !

Dans son message à la Nation à l’occasion du nouvel An 2019, le président de la République Pierre Nkurunziza s’adressait au peuple burundais en ces termes : « Nous allons continuer le programme de moralisation de la société et de méditation sur notre pays, pour aider les Burundais à connaître la vérité et à se comporter en peuple intelligent ». Joignant l’acte à la parole, le Chef de l’Etat poursuit activement, à travers tout le pays, cet heureux et constructif programme qui est une excellente initiative émanant de lui-même. C’est ce qui vient également d’être fait, en province de Mwaro pour la troisième fois consécutive, au centre du Burundi, où mardi dernier, les natifs et autres Burundais y résidant et y travaillant, étaient très heureux de se retrouver rassemblés en présence du premier responsable de la Nation, dans le contexte d’une séance de moralisation de la société et de méditation sur notre pays. C’est en bon Père de la nation burundaise que le chef de l’Etat a prodigué de riches et sages conseils en direction des participants appelés à aimer, à faire aimer et à servir loyalement le Burundi, cadeau de Dieu et legs de nos ancêtres qui, en cela, doivent nous servir de modèles et nous, en demeurant attachés à leurs pas, à leur passé héroïque sans lequel le Burundi ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. Dans la salle des réunions de la commune Kayokwe qu’il venait d’inaugurer, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il poursuivra, de son vivant, ce programme qui a déjà atteint un pas important en faveur des Burundais de l’intérieur comme ceux de l’extérieur. Tant mieux pour la société burundaise qui ne fera toujours qu’y gagner ! Tant mieux pour nos enfants et nos petits- enfants qui hériteront d’un Burundi bien aimé et bien servi !Dans son message à la Nation à l’occasion du nouvel An 2019, le président de la République Pierre Nkurunziza s’adressait au peuple burundais en ces termes : « Nous allons continuer le programme de moralisation de la société et de méditation sur notre pays, pour aider les Burundais à connaître la vérité et à se comporter en peuple intelligent ». Joignant l’acte à la parole, le Chef de l’Etat poursuit activement, à travers tout le pays, cet heureux et constructif programme qui est une excellente initiative émanant de lui-même. C’est ce qui vient également d’être fait, en province de Mwaro pour la troisième fois consécutive, au centre du Burundi, où mardi dernier, les natifs et autres Burundais y résidant et y travaillant, étaient très heureux de se retrouver rassemblés en présence du premier responsable de la Nation, dans le contexte d’une séance de moralisation de la société et de méditation sur notre pays. C’est en bon Père de la nation burundaise que le chef de l’Etat a prodigué de riches et sages conseils en direction des participants appelés à aimer, à faire aimer et à servir loyalement le Burundi, cadeau de Dieu et legs de nos ancêtres qui, en cela, doivent nous servir de modèles et nous, en demeurant attachés à leurs pas, à leur passé héroïque sans lequel le Burundi ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. Dans la salle des réunions de la commune Kayokwe qu’il venait d’inaugurer, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il poursuivra, de son vivant, ce programme qui a déjà atteint un pas important en faveur des Burundais de l’intérieur comme ceux de l’extérieur. Tant mieux pour la société burundaise qui ne fera toujours qu’y gagner ! Tant mieux pour nos enfants et nos petits- enfants qui hériteront d’un Burundi bien aimé et bien servi !Dans le même message à la Nation à l’occasion du nouvel An 2019, le président de la République Pierre Nkurunziza soumettait à l’attention du peuple burundais cette intéressante réflexion : « On n’empêche pas le mal de se produire, mais on peut l’empêcher de se reproduire », et puis « Le mal n’est pas de tomber, mais plutôt de tomber et de refuser de se relever ». En s’attelant sans se lasser au programme de moralisation de la société et de méditation sur notre pays, le Chef de l’Etat a un message salutaire à nous transmettre, celui de ne pas retomber dans les errements du passé qui nous ont fait perdre trop de vies, trop de temps et trop d’énergies. Nous y parviendrons à coup sûr en tirant profit des enseignements du président de la République, en disant non à tous ceux qui nourrissent l’ambition de nous usurper notre indépendance, notre souveraineté et de détruire notre unité pour nous replonger dans les mêmes errements du passé. Du fond de leurs tombes, nos vaillants ancêtres ne nous pardonneraient pas si nous laissions nos détracteurs nous dicter leur loi.Renouons avec les valeurs de nos ancêtres, en portant une attention préférentielle aux enseignements du président de la République prodigués pendant les séances de moralisation de la société et de méditation sur notre pays. Il s’agit d’enseignements empreints de patriotisme dont nous pouvons bien nous armer à la veille des élections démocratiques pluralistes de 2020. N’y manquons pas car c’est tout l’avenir du pays qui en dépend !

Louis Kamwenubusa

Ouvrir