Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE NYARUSANGE> Situation socio-politique

Elle est très appréciable

 

DSC 0012A l’approche des élections générales au Burundi dans les années passées, les Burundais n’étaient pas tranquilles. Certaines gens se méconduisaient en semant l’insécurité et le désordre dans le pays. Actuellement la situation a changé, les gens ont déjà compris que la période des élections est une bonne période ou les gens ne doivent pas être instables.  C’est le cas de la commune Nyarusange où la situation socio-politique est très appréciable.  

 

Dans un entretien accordé à la rédaction du journal Le Renouveau le jeudi 3 octobre 2019, l’administrateur de la commune Nyarusange Ferdinand Nkurikiye a indiqué que la situation socio-politique est très appréciable. Il n’y a pas de conflits entre militants des différents partis politiques œuvrant dans cette commune.Selon M.Nkurikiye, chaque formation politique essaie de travailler tout en respectant l’ordre établi par l’administration communale. Il apprécie vivement la manière dont les partis politiques exercent leurs activités dans la commune de Nyarusange en suivant des conseils que l’administration communale leur a prodigués.  S’il y a un parti politique qui affiche un comportement indique dans l’exercice de ses activités politiques, a dit M.Nkurikiye, des conseils lui sont prodigués. Après conseils, nous constatons que la situation se normalise, ce que l’administration apprécie vivement. Les partis politiques qui œuvrent en commune Nyarusange essaient de sauvegarder la sécurité, a-t-il ajouté. En ce qui concerne la cohabitation entre les habitants de la commune Nyarusange, M.Nkurikiye a fait savoir que la situation est aussi très bonne. Si une personne d’une colline quelconque tombe malade, ses voisins lui apportent secours en le transportant au centre de santé ou à l’hôpital par le biais d’une civière. Ils ne tiennent pas compte de son appartenance politique ou éthnique, a-t-il ajouté. L’administrateur de la commune Nyarusange lance un appel vibrant aux habitants de cette commune de continuer à être vigilants et de dénoncer ceux qui tenteraient de perturber la sécurité et la bonne cohabitation. 

Martin  Karabagega

Ouvrir