Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Clôture de la session parlementaire ordinaire d’août 2019

« Les vacances parlementaires ne seront pas une période d’inactivité »

 

DSC06281Le jeudi 31 octobre 2019, le président de la chambre basse du parlement burundais, Pascal Nyabenda, a procédé à la clôture de la session parlementaire ordinaire du mois d’août 2019. Il a indiqué qu’au cours de la récente session, seulement six projets de lois ont été analysés et adoptés par les députés mais qu’en plus, ils se sont focalisés sur le contrôle de l’action gouvernementale. Il a rappelé aux députés que la période des vacances n’est pas une période d’inactivité. 

 

Dans son discours de circonstance, le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda a d’abord remercié tous ceux qui se sont joints à l’institution dans cette cérémonie et a informé qu’au cours de la session ordinaire d’août 2019, les députés ont analysé et voté des lois, contrôlé l’action gouvernementale sans ignorer la diplomatie parlementaire.  Sur le plan législatif, Pascal Nyabenda a dit que six projets de lois ont été analysés et adoptés. Il s’agit notamment du projet de loi portant ratification par la république du Burundi de l’article 24(2) amendé du protocole portant création de l’Union douanière de la Communauté est-africaine (CEA) ; du projet de loi portant ratification par la république du Burundi du protocole portant amendement de l’Accord de Marrakech instituant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et le projet de loi portant ratification par la république du Burundi de l’Accord de prêt entre la république du Burundi et la Banque d’import-export d’Inde relatif au projet de construction du palais du Parlement à Gitega et des buildings ministériels au Burundi signé à New Dheli, le 2 juillet 2019.

L’action gouvernementale a pris le devant

Pascal Nyabenda a souligné que, même si que l’Assemblé nationale n’a pas analysé beaucoup de projets de lois, les députés se sont focalisés sur le contrôle de l’action gouvernementale où onze ministres ont répondu aux questions orales que leur ont  leur posées les députés. Ce sont notamment le ministre Thaddée Ndikumana, Aimée Laurentine Kanyana, Isabelle Ndahayo, Déo Guide Rurema, CPC Alain Guillaume Bunyoni et Evelyne Butoyi, ayant respectivement la santé publique, la justice, les affaires de la CEA, l’agriculture, la sécurité publique et la jeunesse, dans leurs attributions.M. Nyabenda a aussi indiqué que, pour évaluer la campagne café 2019-2020 par rapport à celle de 2018-2019, la Commission de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement, du développement communal et des travaux publics, a effectué une descente sur terrain à cet effet. Sur le plan du renforcement des capacités, Pascal Nyabenda a informé que différents ateliers ont été tenus dont celui d’échanges sur les lacunes au niveau de la loi sur la participation politique de la femme au niveau de la base, l’atelier tenu le 9 octobre 2019 qui portait sur les échanges entre l’Assemblée nationale et la Commission vérité et réconciliation (CVR) sur la problématique de la gestion des mémoires blessées suite aux tragédies qui ont endeuillé le Burundi.Au niveau de la diplomatie parlementaire, Pascal Nyabenda a indiqué que les membres du bureau de l’Assemblée nationale ont accordé des audiences à diverses hautes personnalités, en l’occurrence celles accordées à une délégation de l’Onu-Femmes et aux ambassadeurs des Etats-Unis, de la France et du Royaume-uni au Burundi.

Il a encouragé les forces de défense et de sécurité

Dans son discours, Pascal Nyabenda a encouragé les forces de défense et de sécurité, à l’administration, la justice et les comités mixtes de sécurité qui se donnent corps et âme pour la sécurité. Il les a invités à persévérer  dans cette voie en ce moment de préparation des élections de 2020 où des malfaiteurs peuvent tenter de perturber la paix et la sécurité comme ils l’ont fait récemment dans la province de Bubanza. Il les a, par là, félicités d’avoir neutralisé rapidement ces malfaiteurs et les  a encouragés à rester toujours vigilantes afin de décourager toutes velléités déstabilisatrices. Il a également félicité la Commission électorale indépendante (Ceni), d’avoir mis en places ses commissions dans toutes les provinces et communes du pays, dans l’entente avec toutes les composantes de la société burundaise.M.Nyabenda a enfin souhaité bonnes vacances à tous les députés tout en leur rappelant que la période des vacances n’est pas une période d’inactivité. « Au contraire, ce sera une période de vous rapprocher des citoyens afin de recevoir leurs doléances et de les sensibiliser sur les politiques sociales et économiques mises en œuvre par le gouvernement du Burundi », a-t-il exhorté. 

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir