Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EGLISE ANGLICANE DE BUYE> Participation du chef de l’Etat dans une prière d’action de grâce

« Ceux qui croient en Dieu sont comme une montagne qui ne peut jamais être secouée »

 

DSC 0745Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, s’est joint, le dimanche 6 octobre 2019, aux chrétiens de l’Eglise anglicane de Buye, dans une prière d’action de grâce. Le chef de l’Etat burundais s’est réjoui, d’avoir partagé la prière avec  les chrétiens, les voisins et les gens de même âge  que ses  parents de sa colline natale. 

 

Se référant de dimanche aux Saintes écritures de la journée, Sixbert Macumi, l’évêque du diocèse anglicane de Buye  a d’abord demandé aux chrétiens  de prier pour la province de Ngozi, pour le pays et pour les autorités du pays afin qu’elles soient de  bons dirigeants.   Pour ce qui est de la parole du jour, elle a été tirée d’Éphésiens 2 : 19 et Jean 2 : 13 où Jésus a dit qu’il est heureux de voir des confrères et voire qui s’interpellent entre eux pour monter  dans la maison du Seigneur pour le glorifier.  Et dans 1 Corinthiens 3 : 16, Jésus  demande aux corinthiens de ne pas transformer le temple du seigneur en une maison de négoce. Sur base de cette parole, l’évêque Macumi a expliqué  que  le temple du Seigneur dont on parle dans la Bible est notre corps, et Jésus nous demande chaque fois de  le respecter et de le protéger contre toutes sortes de péché. « Il faut que nous demandions à Jésus de purifier nos cœurs afin que nous soyons de vrais chrétiens, qui sont capables  de protéger et d’entretenir le temple du Seigneur, qui est notre corps tout en reniant  tous les péchés », a insisté l’évêque Macumi.

« Le mois d’octobre, un mois de bénédic- tion pour tous  les Burundais »

Quant au chef de l’Etat burundais, dans son discours, il a informé que c’est une très grande joie de  pouvoir encore une fois rendre visite aux chrétiens de cette  église, qui se trouve même sur sa colline natale où il a grandi. «C’est une bonne occasion de faire des retrouvailles avec  les générations de mes parents ainsi que mes frères et sœurs», a-t-il ajouté.  Le chef de l’Etat a également remercié les chrétiens de Buye et l’évêque de ce diocèse pour l’accueil chaleureux qu’ils lui ont réservé. Revenant sur le mois d’octobre, le chef de l’Etat a rappelé que c’est la période pendant laquelle toute la population burundaise procède au semis des différentes cultures.  Le chef de l’Etat burundais a profité de cette occasion pour interpeller tous les chrétiens  des églises burundaises et ceux de l’église anglicane de Buye en particulier de marcher constamment   dans la voie tracée par le Seigneur et prier  chaque fois avant de procéder au semis de telle ou telle autre culture. « Au moment où octobre est un mois crucial pour  les croyants, rappelons chaque fois que quand il est temps de semer, il faut prier  le bon Dieu et se confesser afin que les bénédictions passent à travers nos prières jusqu’aux plantes semées », a insisté le chef de l’Etat burundais.Pour terminer, il les a interpellés à travailler et à prier pour que la récolte de cette saison soit bonne afin d’éviter la famine dans nos familles, et de fêter Noël et le nouvel An dans la paix et la sécurité. Signalons que  le chef de l’Etat burundais  était venu  partager la prière avec les autres chrétiens en provenance de la colline Buga en  province de Bujumbura. Il a informé que ces chrétiens l’ont accueilli et hébergé pendant quatre ans au moment où il  était sur le champ de bataille.

Avit Ndayiragije

Ouvrir