Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CSTB> Récupération des propriétés appartenant à l’Etat

Trois propriétés ont été restituées

 

DSC 0167La Cour spéciale des terres et autres biens (CSTB) a procédé, le vendredi 4 octobre 2019, à la récupération de trois propriétés appartenant à l’Etat et les a restituées au propriétaire. La première propriété se trouve en zone Musenyi, commune Mpanda de la province de Bubanza. Les deux autres  propriétés se trouvent en zone Maramvya dans la commune Mutimbuzi, Province de Bujumbura. 

 

Le ministre de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema qui avait représenté le Gouvernement du Burundi a fait savoir que les projets qui vont être menés dans ces propriétés seront bénéfiques pour toute la population au lieu d’une seule personne ou d’un petit groupe de gens.Dans le cadre de la récupération des propriété, M. Ruremaa fait savoir que le ministère en particulier et le gouvernement du Burundi en général sont satisfaits du travail mené par la CSTB. Il a réitéré ses sincères remerciements aux agents de la CSTB pour le travail qu’ils sont en train d’accomplir au profit de la population. Par exemple pour la propriété se trouvant à Musenyi, il a fait savoir que les 207 hectares qui étaient utilisées par 36 familles représentés par Edouard Ntahonkuriye et la société Savonor vont désormais être restitués à l’Etat pour mettre en place les coopératives qui vont aider toute la population de la colline Gifurwe en commune Mpanda. « Nous allons consulter surtout les 36 familles qui menaient des travaux dans ces propriétés pour qu’elles nous montrent la vraie superficie. Nous allons aussi travailler en collaboration avec la Société Savonnor pour continuer à mener les travaux qui vont aider toute la population», a dit M. Rurema.De tels cas existent aussi en zone Maramvya dans la commune Mutimbuzi , Province de Bujumbura où la CSTB a récupéré plus de 480 m d’une propriété qui avait été vendue par la famille Kadonga à la famille Gédéon Fyiroko, representée par Mme Marie Niyonzima. Pour ce cas alors, Pascal Ngendakuriyo, président de la CSTB, a fait savoir que l’Etat avait seulement donné comme cadeau à la population 120 m et les 480 m étaient obligatoirement réservées à la culture du coton.Une autre propriété qui a été récupérée par la CSTB se trouve à Maramvya aussi à la quatorzième transversale où Adolphe Maderi a acheté 67 m de la propriété appartenant à l’Etat. Elle a été contrainte de remettre les 67 m pour ne rester qu’avec 120m. M. Ngendakuriyo  a fait savoir que le travail qu’on lui a confié va continuer d’être mené.

Olivier Nishirimbere

Ouvrir