Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE MUYINGA> Séance de moralisation de la société par le chef de l'Etat

Susciter davantage dans la population un esprit de communion, de discernement et d'amour patriotique

 

DSC 0065Dans la matinée du vendredi 4 octobre 2019, le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza a organisé, en commune Buhinyuza dans la province de Muyinga, une séance de moralisation à l'intention de tous les natifs de cette province, des élus locaux, ainsi que des représentants des confessions religieuses, de la société civile, et des partis politiques reconnus par la loi. C'est dans le but de Susciter davantage dans les populations  un esprit de communion, de discernement et d'amour patriotique. 

 

A la fin de cette séance de moralisation de la société, le porte-parole du chef de l'Etat burundais, Jean Claude Karerwa, a d'abord rappelé que la descente du chef d’Etat burundais dans la province de Muyinga est la troisième descente qui s'inscrit dans le cadre de la campagne de moralisation de la société, lancée par le numéro un burundais il y a trois ans. M. Karerwa a indiqué qu'au cours de cette séance, le chef de l'Etat burundais a profité de l'occasion pour revenir sur les deux dernières séances précédentes qui ont été animées en province de Muyinga.  M. Karerwa a ajouté que pour cette troisième séance de moralisation,  le président de la République en a profité pour réveiller, dans la population burundaise en général et celle  de Muyinga en particulier  un esprit de communion, de discernement et d'amour patriotique, car, poursuit le porte-parole du président de la République, le chef de l'Etat burundais  a mieux constaté toujours  que le peuple burundais, suite aux enseignements qu'il a reçus de l'école coloniale et non coloniale, accuse un manque d'esprit patriotique, qu'il fait donc tout pour redorer le blason qui a caractérisé nos ancêtres. M. Karerwa  a  informé qu’au cours de cette séance, le chef de l'Etat burundais est revenu sur les deux présentations préliminaires qui ont été faites par ses deux conseillers principaux à la présidence de la République, qui portaient successivement sur les méfaits de l'impérialisme ainsi que sur la richesse inestimable dont regorge la civilisation burundaise. 

Redynamiser une bonne civilisation à léguer à nos générations futures

«A cela, le chef de l'Etat burundais invite la population burundaise en général et celle de la province de Muyinga en particulier, à redynamiser et revaloriser cette civilisation burundaise, à essayer  de tout faire pour que cette civilisation qui embrase la population burundaise d'aujourd'hui, soit léguée à nos générations futures», a signalé M. Karerwa. Ce dernier a mentionné que le chef de l’Etat burundais a aussi précisé qu'un peuple qui veut sauvegarder les acquis ancestraux et qui aspire à un avenir meilleur doit avoir une vision.  Et cette dernière doit être comme celle de nos ancêtres qui ont joué un le rôle prépondérant, notamment les rois du Burundi ainsi que les héros de l'indépendance  et de la démocratie de notre pays. Pour terminer, il a dit que le chef de l'Etat burundais a interpellé tous les Burundais à tout faire pour connaître une fin digne, qui permettra à la génération  qui va prendre la relève dans notre pays de vivre dans un  Burundi beaucoup meilleur que celui qui nous a été légué par nos ancêtres. Signalons que le chef de l'Etat burundais a clôturé les activités de la journée de vendredi  en distribuant successivement une aide composée de  plus de trois tonnes de riz à quatre cents ménages vulnérables de la commune Gashoho en province de Muyinga et trois tonnes  de riz à quatre cents ménages  vulnérables de la commune Kiremba en province de Ngozi.

Avit Ndayiragije  

Ouvrir