Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SOCIETE CIVILE> Association des femmes rapatriées du Burundi

Présentation des recommandations en rapport avec les élections et la participation de la femme

 

DSCO0308L’Afrabu (Association des femmes rapatriées du Burundi) en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, de la formation patriotique et du développement local, a organisé le jeudi 3 octobre 2019, une séance de présentation des recommandations issues des ateliers régionaux sur la gestion des conflits électoraux, le monitoring électoral, le genre, les élections et les innovations de la nouvelle Constitution et du code électoral, favorables à la participation de la femme. 

 

La séance de présentation des recommandations de l’Afrabu de ce jeudi 3 octobre 2019 a été ouverte par Térence Mbonabuca, directeur général de la formation patriotique au nom du ministre de l’Intérieur, de la formation patriotique et du développement local. Cette séance était organisée à l’intention des représentants de certains partis politiques et des organisations de la société civile. M. Mbonabuca a indiqué que l’Afrabu a mené plusieurs activités en collaboration avec ce ministère depuis des mois sur la question de sensibilisation des femmes sur la participation active de la femme dans les instances de prise de décision et la consolidation de la paix.  Il trouve que, plus les élections approchent, plus dynamique devient l’Afrabu. Il a souligné que cette réunion était importante du moment que les participants allaient clôturer les travaux desquels sont sorties toutes ces recommandations. C’était également une réunion qui allait offrir une occasion de formuler d’autres recommandations pouvant aider le Burundi à préparer les élections dans le respect des lois, avec une place favorable pour la femme dans la construction d’un pays de paix et d’unité, un pays indépendant, de développement et de justice pour tous. La représentante légale de l’Afrabu, Godeliève Manirakiza, a révélé que ces activités sont en train d’être menées dans le cadre du partenariat stratégique pour le lobbying et le plaidoyer en vue de la prise en compte des préoccupations des communautés depuis 2016. Elle a profité de cette occasion pour remercier le royaume des Pays-Bas pour son appui  via le Cordaid, dans la mise en œuvre de ce programme.  Elle admire également l’appui et l’accompagnement du ministère en charge de l’Intérieur et de celui des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre, ce qui a permis de produire des fruits palpables. Les participants sont favorables à une remarquable représentation de la femme, mais souhaitent voir la femme qu’il faut à la place qu’il faut et non le simple remplissage des listes. Ils appellent les femmes à rester débout pour défendre leurs intérêts et le respect de la loi.

Alfred Nimbona

Ouvrir