Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COOPERATION> Retour du Deuxième vice-président du Sénat de Sao Tomé et Principe

Prôner davantage la paix et la sécurité en Afrique

 

DSC 0392Le Deuxième vice-président  du Sénat, Anicet Niyongabo,  est rentré ce dimanche 8 septembre 2018 d’une mission à Sao Tomé et Principe. A son arrivée à l’aéroport international  Melchior Ndadaye, il  a  fait savoir qu’il  venait  de participer au Sommet  africain  pour la paix, l’unité et le développement  durable. Au cours de ce sommet, les parlementaires africains se sont  convenus de conjuguer les efforts  pour prôner davantage  la paix et  la  sécurité  en Afrique. 

 

Ce sommet était organisé par la fédération pour la paix universelle du 4 au 7 septembre 2019. Comme l’a fait savoir M. Niyongabo,  il avait été invité en tant que président de la section burundaise de l’association internationale des parlementaires pour la paix. Dans la délégation se trouvaient également une femme député et un sénateur. Il a aussi fait savoir que ce sommet a été organisé à Sao Tomé et Principe pour la simple raison que ce pays n’a jamais connu la guerre depuis qu’il existe.   «  Les autorités de ce pays disent que même s’ils n’ont jamais connu de guerre, la consolidation de la paix passe par la lutte contre la pauvreté, contre les maladies, l’éducation universelle des enfants de ce pays en particulier et des enfants africains en général», a ajouté le sénateur Niyongabo. Il a signalé que les parlementaires se sont ainsi engagés à conjuguer leurs efforts pour consolider la paix en sensibilisant, en  convaincant  les gouvernements de leur pays respectifs de consolider la paix afin qu’elle soit une réalité en Afrique. Il a ajouté qu’il y avait aussi dans ce sommet des représentants des pays du Sahel qui  ont  demandé que les parlementaires africains les aident à combattre le terrorisme des djihadistes.Au cours de ce sommet, un conseil international  pour la paix regroupant les anciens  chefs d’Etat et de gouvernements et ceux en fonction a été mis en place pour qu’ils collaborent dans la promotion de la paix et de la sécurité en Afrique. Ce dernier est dirigé par l’ancien  président du Nigeria, Goodluck Jonathan. Et au niveau du monde, ce conseil pour la paix  verra le jour au mois de février  à Séoul en Corée du Sud.

Eric Sabumukama

Ouvrir