Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARTI CNDD-FDD> Final du festival des aiglons « ibiswi vy’inkona »

Les clubs gagnant ont reçu des prix

 

DSC05513Le parti CNDD-FDD a organisé un festival réunissant des jeunes (aiglons) dénommés « Ibiswi vy’inkona » au niveau national. Il avait  pour thème : « Continuons à contribuer aux élections, renforçons la démocratie en élisant le parti CNDD-FDD, pour que le Burundi continue à briller ».Ce festival a été clôturé le vendredi 30 août 2019, à Bujumbura, au terrain de footbal de l’ETS Kamenge. Les cérémonies de clôture ont été rehaussées par la présence du Secrétaire général du CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye. Les trois premiers clubs ont eu respectivement six cents mille, quatre cents et trois cents mille francs burundais. 

 

Treize clubs culturels qui ont gagné les tournois inter-provinciaux, ont fait la compétition. L’orchestre akarere du parti CNDD-FDD a agrémenté les festivités.Treize clubs culturels qui ont gagné les tournois inter-provinciaux, ont fait la compétition. L’orchestre akarere du parti CNDD-FDD a agrémenté les festivités.Dans son discours d’accueil, le secrétaire provincial du CNDD-FDD en Mairie de Bujumbura, Benjamin Ndagijimana a précisé que les clubs culturels aideront la jeunesse à grandir pleinement, car dit-il, la culture burundaise est en train d’être détériorée. C’est pourquoi, il faut passer par la jeunesse pour la sauvegarder. Il a demandé aux parents en général et aux Bagumyabanga en particulier de prendre le devant dans l’apprentissage de la culture burundaise aux plus jeunes. Selon le secrétaire national socio-culturel au sein du parti CNDD-FDD, Athanase Hatungimana, le but de ce festival était de sensibiliser la population à continuer à contribuer aux élections de 2020, comme l’indique le thème du festival. C’était aussi pour montrer à l’opinion nationale et internationale que le Burundi est capable de préparer lui-même des élections de 2020. Pour lui, c’était aussi une occasion de montrer aux burundais qu’ils doivent accepter la compétition aux élections. Il a demandé aux jeunes « ibiswi vy’inkona » d’être des enfants modèles dans la communauté et aux parents d’être toujours au côté de leurs enfants pour leur montrer un bon exemple. Il a remercié les Bagumyabanga qui se sont donnés pour préparer le festival, et a félicité les clubs qui ont gagné. Les clubs de Gitega (Terimbere), Ruyigi (Ejo ni heza) et un autre club de Gitega appelé Akabando ont eu respectivement 1ère, 2e et 3e place dans le festival et ont eu respectivement six cents mille, quatre cents mille et  trois cents mille francs burundais. Tous les autres clubs qui ont participé au final ont eu tous cent mille francs burundais et cent cinquante kilogrammes de riz.M.Hatungimana a proposé que dans l’avenir, de telles compétions puissent avoir lieu chaque année. 

Aline Nshimirimana

Ouvrir