Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MEDIA > Visite du Premier vice-président de la République aux radios CCIB FM+ et Culture

S’enquérir de la situation qui prévaut dans les médias

 

DSC 0187Le jeudi 8 août 2019, le Premier vice-président de la République du Burundi, Gaston Sindimwo, a poursuivi son périple en visitant les stations de radio CCIB FM+ et Culture. A ces stations de radio spécialisées, il a demandé à leurs responsables de multiplier leurs efforts pour accompagner le gouvernement dans leurs domaines d’action. 

 

C’est à la Radio CCIB FM+ que le Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, a commencé ses activités du jour pour les poursuivre à la Radio Culture. Pour lui, l’objectif de la visite est de s’enquérir de la situation qui prévaut dans les médias burundais et surtout dans  ces deux stations de radio qui sont, de surcroît spécialisées. « Nous venons de faire un périple dans les radios et les organes de presse pour nous enquérir de la situation réelle qui prévaut au sein des médias burundais. Aujourd’hui c’était le tour de la Radio CCIB FM+ et de la Radio Culture. Ces deux stations de radio disposent  d’une particularité par rapport aux autres. En outre, elles se sont bien comportées dans le passé et elles ont également accompagné le gouvernement burundais dans le processus de ramener la paix et la sécurité dans le pays. Nous devons donc les soutenir », a-t-il confié à la presse. 

Il a lancé des appels à ces stations de radio

A la Radio CCIB FM+ qui a un caractère purement économique, M. Sindimwo lui a demandé de faire plus d’échos au Programme national de développement 2018-2027 pour que les opérateurs économiques puissent s’en inspirer et ainsi aider le Burundi et participer dans les domaines clés du gouvernement burundais. Il lui a également demandé de vendre les bonnes opportunités que l’API offre aux investisseurs. A la radio culture, Gaston Sindimwo a demandé d’incarner la bonne culture dans les cœurs des Burundais dans la paix et la sécurité. Il a précisé que là où il n’y a pas de Culture, ce n’est qu’une ruine. « Si vous ne suivez pas votre culture, a-t-il indiqué, vous vous déconnectez de votre pays. Nous demandons donc à cette radio de pouvoir renforcer la paix et la sécurité mais aussi de multiplier ses émissions sur la culture burundaise».

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir