Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SENAT> Retour du président Révérien Ndikuriyo d’Afrique du sud

Il a participé à la 10e Conférence des présidents des Parlements d’Afrique

 

DSC 0273Le président du Sénat du Burundi, Révérien Ndikuriyo, est rentré, le jeudi 8 août 2019 en début d’après midi, d’une visite de travail qu’il a effectuée en Afrique du sud où il a pris part aux assises de la 10e Conférence des présidents des Parlements d’Afrique. L’objectif de ladite réunion était de trouver des solutions durables pour répondre à la situation des réfugiés, des rapatriés et des déplacés. 

 

Selon le porte-parole du président du Sénat, Gabby Bugaga, le président du Sénat burundais a, non seulement participé à ladite conférence, mais aussi co-dirigé cette réunion en tant que le Deuxième vice-président du bureau de ses assises. Ces dernières  avaient l’objectif de prendre des orientations allant dans le sens de trouver des solutions durables pour répondre à la situation des réfugiés, des rapatriés et des déplacés.Le président du Sénat burundais a eu le temps de s’exprimer à propos de la politique du gouvernement du Burundi relative à cette question des réfugiés et des rapatriés. Le Burundi a connu des situations de crise répétitives depuis l’indépendance, ce qui a occasionné beaucoup de mouvements des réfugiés. Et après le retour de la paix et de la sécurité, il y a eu alors des mouvements de rapatriés. Et pour gérer ces situations, le gouvernement a mis sur pied la Commission vérité et réconciliation suivie par celle des Terres et autres biens pour faciliter aux rapatriés de réintégrer leurs biens. Il y a ensuite la mise en place d’autres commissions dont celle des droits de l’Homme pour essayer de prévenir les conflits et faciliter la cohabitation. La Constitution de 2018  prévoit en  ses articles 13, 14 et 49, des dispositions qui donnent le droit à tout citoyen burundais de vivre dans la paix et la sécurité, sans discrimination et de jouir de ses droits sans exclusive.En marge de la Conférence, le président du Sénat du Burundi a également échangé avec ses confrères sur la mise sur pied de l’Association des sénats d’Afrique, qui pourra voir le jour d’ici peu.

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir