Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Audiences accordées à la représentante pays de l’Onu-femmes et à la chargée d’Affaires à l’ambassade des EU d’Amérique au Burundi

Le renforcement du partenariat était au centre des échanges

 

DSC 1793Le président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda a reçu successivement en audience, la représentante pays de l’Onu-femmes au Burundi et la chargée d’Affaires à l’ambassade des Etats-Unis (EU) d’Amérique au Burundi, le mercredi 7 août 2019 au palais des congrès de Kigobe. 

 

Le président de l’Assemblée nationale a reçu successiovement la représentante pays de l’Onu-femmes au Burundi, Jennet Kem et la chargée d’affaires à l’ambassade des EU d’Amérique au Burundi, Eunice S. Reddick.Après ces audiences, le porte-parole de l’Assemblée nationale Alexis Badian Ndayihimbaze a indiqué à la presse que la représentante de l’Onu-femmes au Burundi était venue s’entretenir avec le président de l’Assemblée nationale d’autant plus qu’elle collabore beaucoup avec cette institution dans beaucoup de domaines. L’objectif principal de sa visite était de présenter au président de l’Assemblée nationale les projets à exécuter ensemble au cours de cette année et dans les cinq ans à venir.Le rôle principal de l’Onu-femmes est de faire  la  promotion  de  la   femme.  Mais M. Ndayihimbaze a indiqué que le président de l’Assemblée nationale lui  a demandé de prendre en main la question des filles victimes des grossesses non désirées étant encore sur le banc de l’école. La vie de ces filles est souvent menacée car elles sont abandonnées. M. Nyabenda a demandé à l’Onu-femmes de voir comment s’occuper de ces filles en mettant en place des projets qui leur sont destinés pour préparer leur meilleur avenir.A la question de la représentativité des femmes dans les institutions, le président de  l’Assemblée  nationale  a signifié à  Mme Kem que cette question a déjà trouvé une solution au sein de cette institution. Au sein de l’Assemblée nationale, 36% des députés sont des femmes au moment où la Constitution burundaise prévoit 34% de femmes dans cette institution.Auparavant, Mme Kem a indiqué qu’elle était venue présenter le programme de l’Onu-femmes au Burundi. Les deux autorités ont échangé sur ce que Onu-femmes fait au Burundi sur l’autonomisation de la femme, sur la promotion de l’égalité de chances et d’opportunités entre les hommes et les femmes. Ils ont également échangé sur comment renforcer le partenariat qui permet à l’Onu-femmes de travailler étroitement avec l’Assemblée nationale pour la promotion des femmes au Burundi. Le renforcement de la capacité du leadership féminin a été aussi un point d’échanges entre les deux autorités.

Les élections de 2020 seront très bonnes par rapport aux précédentes

En deuxième lieu, M. Nyabenda a reçu la chargée d’Affaires à l’ambassade des EU d’Amérique au Burundi, Eunice S. Reddick qui est nouvelle dans ces fonctions. A la question de savoir comment les élections de 2020 vont se dérouler, M. Nyabenda lui a indiqué que les préparatifs vont bon train, a dit M. Ndayihimabaze. Les élections de 2020 seront bonnes par rapport aux autres élections précédentes. Les moyens financiers destinés à cet effet sont déjà disponibles et ont été donnés par les Burundais eux-mêmes en répondant à l’appel du chef de l’Etat au moment où ils provenaient de l’extérieur dans les jours passés. La chargée d’Affaires à l’ambassade des EU d’Amérique au Burundi, Eunice S. Reddick, a indiqué qu’elle était venue pour une visite de courtoisie chez le président de l’Assemblée nationale. Elle a indiqué que son objectif est de renforcer davantage les relations entre nos deux pays en se basant sur les valeurs fondamentales que nos deux peuples partagent.

Martin Karabagega

Ouvrir