Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

UNIPROBA> Manque de la carte nationale d’identité chez les autochtones

Des campagnes de sensibilisations sont envisageables

 

IMG 1111A la veille des élections de 2020, certains Batwa n’ont pas encore leur carte nationale d’identité. Dans un entretien accordé, le jeudi 1er août 2019, à la rédaction du journal « Le Renouveau », le président de l’association « Unissons nous pour la promotion des Batwa  (Uniproba) », Emmanuel Nengo, dit qu’on est en train de faire des campagnes de sensibilisation. 

 

Emmanuel Nengo reconnaît l’existence des autochtones qui n’ont pas de  carte nationale d’identité. « Nous plaidons auprès des administratifs pour faciliter les Batwa à en avoir ». De ce fait, il se réjouit de la part de certains administratifs qui facilitent les Batwa à avoir les papiers administratifs. Il appelle la communauté Batwa à prendre les devants dans la recherche de ces documents administratifs. « Il faut d’abord qu’ils s’engagent et comprennent leurs avantages».Emmanuel Nengo  a fait savoir également que l’Uniproba est en collaboration avec les représentants à la base dans le but d’identifier et de sensibiliser tous les Batwa sans carte d’identité afin qu’ils s’en procurent.  « Nous faisons des campagnes de sensibilisation pour leur expliquer qu’ils sont des Burundais comme tant d’autres et qu’ils doivent jouer un rôle important dans la vie du pays ». 

Des campagnes de sensibilisation à la participation au processus électoral

Les élections de 2020 pointent à l’horizon et tous les outils, dont la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et le Code électoral, ont déjà été mis en place. Emmanuel Nengo appelle alors les Batwa à participer activement au processus électoral, en particulier, à se faire élire parmi les conseillers collinaires et communaux. Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de se faire inscrire, Emmanuel Nengo leur demande de se préparer en conséquence pour qu’ils participent à l’enrôlement des électeurs pour ceux qui ne figurent pas sur les listes quand la Ceni donnera le feu vert. Les Batwa sont aussi appelés à adhérer dans les formations politiques. « L’Uniproba ne peut pas les contraindre à adhérer à tel parti politique. Cependant, ils ont le choix d’appartenir à un parti politique qui promet de contribuer à leur promotion ».                                                                   

Moïse Nkurunziza

Ouvrir