Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MAINTIEN DE LA PAIX> La part des coopératives

Elles jouent un rôle primordial

 

IMG 1018Les coopératives jouent un rôle primordial dans le maintien de la paix. Le vice-président de la Coopérative de traitement du miel (Cotra-Miel), J. Claude Nshimirimana et la présidente de la coopérative « Twese ku kivi », Aline Nkurunziza, informent que les réunions tenues par les membres des coopératives et les travaux de lutte contre le chômage aident dans le maintien de la paix dans leur localité, zone Nyakabiga. 

 

Dans un entretien avec les représentants  des coopératives « Cotra-Miel » et « Twese ku kivi », ils ont fait savoir que si les gens ont une occupation, cela aide aussi au maintien de la paix. Les réunions d’échange organisées chaque fois par les coopératives aident également à résoudre quelques problèmes qui pourraient déstabiliser la paix.M. Nshimirimana a indiqué qu’il y a d’autres rencontrent qui se font chaque fois que de besoin, à part les réunions organisées chaque mois. Selon lui, l’objectif premier d’une coopérative est de maintenir la paix et la sécurité dans la société. Elle aide à l’encadrement des gens en leur offrant une occupation. Si un grand nombre de la population n’a pas d’emploi, des groupes des malfaiteurs se forment pour chercher de l’argent. « Si une personne a une occupation, elle met toute sa concentration à son travail », ajoute-il.Selon Mme Nkurunziza, la paix commence dans la société, puis dans tout le pays. Comme les coopératives sont souvent placées dans la société et aussi organisées par des gens de la dite société, il devient facile de coopérer. S’il arrive des moments où les gens appartenant à une même coopérative entrent en conflits, ce sont les membres de cette coopérative qui les réconcilient. C’est pourquoi on trouve dans chaque coopérative un agent chargé du social. Elle a ajouté aussi que, s’il y a des messages à faire passer à la population, il devient très facile si on passe par les coopératives ou les associations. Elle signale que dans leur coopérative, le maintien de la paix figure parmi leurs objectifs. « Nous organisons des jeux qui sont en rapport avec la paix, des sports et des formations pour aider les jeunes à créer leurs propres emplois.», précise-t-il.M. Nshimirimana et Mme Nkurunziza ont terminé en demandant au gouvernement d’organiser des formations en rapport avec le maintien de la paix en faveur des représentants des coopératives et associations. Cela permettra à ces derniers de savoir comment résoudre les conflits qui peuvent surgir dans leurs coopératives.

Julien NZAMBIMANA(Stagiaire)

Ouvrir