Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EDITORIAL> La commune, une réponse aux défis du développement

Une semaine après la célébration de la Journée nationale de la solidarité locale, voici venu un autre événement, celui concernant tout particulièrement les communes, célébré le premier samedi du mois d’août de chaque année à travers tout le pays. Il s’agit tout naturellement de la fête des communes, un événement d’importance locale qui rassemblera, ce samedi 3 août 2019, des Burundaises et des Burundais dans leurs communes respectives d’origine, qui y rencontreront si heureusement les élèves en vacances estivales, déjà à l’œuvre dans le contexte des camps d’été officiellement lancés, tout récemment, par le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo. Des échanges fructueux entre les administratifs et les administrés autour des questions du développement à la base, ne manqueront pas en cette heureuse occasion. Comment peut-il en être autrement alors qu’après le combat  pour la paix, l’heure est au développement de notre pays ? C’est ainsi que tout ce qui est de nature à favoriser le développement intégral des communes sera encouragé, les plus grands espoirs étant fondés sur les  résultats attendus du développement à la base, l’une des meilleures voies tracées menant tout droit au développement national intégral.Une semaine après la célébration de la Journée nationale de la solidarité locale, voici venu un autre événement, celui concernant tout particulièrement les communes, célébré le premier samedi du mois d’août de chaque année à travers tout le pays. Il s’agit tout naturellement de la fête des communes, un événement d’importance locale qui rassemblera, ce samedi 3 août 2019, des Burundaises et des Burundais dans leurs communes respectives d’origine, qui y rencontreront si heureusement les élèves en vacances estivales, déjà à l’œuvre dans le contexte des camps d’été officiellement lancés, tout récemment, par le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo. Des échanges fructueux entre les administratifs et les administrés autour des questions du développement à la base, ne manqueront pas en cette heureuse occasion. Comment peut-il en être autrement alors qu’après le combat  pour la paix, l’heure est au développement de notre pays ? C’est ainsi que tout ce qui est de nature à favoriser le développement intégral des communes sera encouragé, les plus grands espoirs étant fondés sur les  résultats attendus du développement à la base, l’une des meilleures voies tracées menant tout droit au développement national intégral.Parmi les heureuses initiatives et innovations à mettre à l’actif de la Direction politique figure la fête des communes qui, à coup sûr, permettra aux capacités physiques et intellectuelles locales de consacrer le meilleur d’elles-mêmes, pour contribuer à la satisfaction des divers besoins de la population burundaise. Il s’agit d’une nouvelle approche du développement qui, au fil du temps, ne fera que s’imposer pour répondre de façon  efficace aux besoins multiformes du peuple burundais en partant de la base, dans des conditions qui garantissent un nouvel élan au développement socio- économique du pays, la commune en étant le moteur, dans un climat de paix et de sécurité favorable à la mise en œuvre du Plan national de développement, qui sert de référence nationale pour toutes les questions se rapportant, ici et là à travers tout le pays, au développement national intégral durable vers lequel nous tendons.C’est donc tenu compte de son importance dans la vie nationale que la commune a été mise à l’honneur par la Direction  politique,  en  lui  dédiant la journée du premier samedi du mois d’août de chaque année, qui atteste de la justesse de la voie choisie par les Institutions démocratiquement élues, l’Institution présidentielle en tête, pour une véritable mobilisation de la population autour des questions du développement, dont les solutions se trouvent à la racine, c’est-à-dire dans notre approche d’appréhender les problèmes sociaux et économiques en partant de la base, conformément aux politiques économiques gouvernementales dont le Plan national de développement constitue l’axe majeur.En terminant cet éditorial, autorisons-nous de souligner quelques-uns des concepts clefs du développement pouvant être résumés ainsi : patriotisme, participation, réflexion, dans le contexte démocratique toujours soutenu par le peuple burundais préparant et construisant lui-même l’avenir de son pays. La fête des communes l’y aidera.

Louis Kamwenubusa

Ouvrir