Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE DU BURUNDI> Ouverture de la session d’Août 2019

Neuf projets de loi seront analysés au cours de la session

 

DSC03388Le jeudi 1er août 2019, le président de l’Assemblée nationale du Burundi, Pascal Nyabenda, a procédé à l’ouverture de la session ordinaire d’août, la première pour cet exercice 2019-2020. Il a indiqué qu’au cours de cette session, les députés auront à analyser neuf projets de loi envoyés par le gouvernement, dont celui relatif aux impôts sur les revenus.   

 

Dans son discours d’ouverture de la session d’août 2019, le président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda a remercié les députés pour toutes les activités accomplies durant le mois de vacances, en leur qualité de Représentants du peuple. Et d’ajouter qu’en plus des actes posés sur le plan de la solidarité sociale et de la consolidation de la cohésion communautaire, les députés se sont joints aux citoyens dans les travaux de développement communautaire destinés à doter le pays d’infrastructure utiles dans   divers secteurs de la vie nationale. Sur le plan de la diplomatie parlementaire, Pascal Nyabenda a fait savoir que plusieurs activités ont été réalisées dont la participation à la 45e session de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF), qui s’est tenue du 5 au 9 juillet 2019 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il a ajouté qu’au cours de cette session, la délégation de l’assemblée nationale du Burundi a plaidé pour la levée des sanctions qui ont été injustement prises par l’APF contre la section burundaise et qu’en réponse, une autre deuxième délégation conduite par le président de l’APF viendra au Burundi, pour s’enquérir sur place de l’état des lieux dans les domaines politique, sécuritaire et des droits de l’homme.Au cours de cette session, la première pour ce dernier exercice parlementaire annuel de la législature 2015-2020, Pascal Nyabenda a fait entendre que l’Assemblée nationale va poursuivre ses activités de vote de lois, de contrôle de l’action gouvernementale, de représentation du peuple et de renforcement des capacités des députés et du personnel d’appui de l’Assemblée nationale. Et de dire qu’ils se pencheront essentiellement sur les neuf projets de lois envoyés par le gouvernement à savoir : le projet de loi portant ratification par la république du Burundi de l’accord sur l’établissement de la Force en attente de l’Afrique orientale ; le projet de loi portant dispositions particulières au commerce du pétrole et des produits pétroliers au Burundi ; celui relatif aux impôts sur les revenus, celui relatif à la TVA, celui relatif aux procédures fiscales et non fiscales ainsi que celui portant réorganisation et promotion des activités physiques et sportives. 

Il a appelé les députés à travailler sans relâche

Pour y réussir, le président de l’Assemblée nationale a sollicité l’habituelle collaboration des membres du gouvernement dans les échanges indispensables à l’analyse de ces projets de loi. Il a profité de cette occasion pour rappeler aux députés de travailler sans relâche durant cette dernière période de leur législature et les a invités à ne pas être découragés par la confection des listes au sein des partis politiques pour l’élection de nouveaux députés.  Car, a-t-il souligné, servir la nation, ce n’est pas seulement être député.Pascal Nyabenda a encouragé les acteurs politiques à agir dans l’intérêt supérieur de l’Etat, de bien encadrer les adhérents et les militants de leurs partis afin que les prochaines élections se déroulent dans la paix, la tolérance et le respect mutuel et l’inclusion dans la diversité. Il a salué les efforts du Chef de l’Etat dans sa campagne de moralisation de la société burundaise. Il a encouragé le gouvernement à encadrer davantage les élèves en vacances d’été, réitéré ses encouragements aux forces de défense, de sécurité et judiciaire, aux administratifs et aux citoyen pour redoubler leur vigilance car les ennemis de la paix attendent le Burundi au tournant électoral.  Etaient présents à la cérémonie, les différentes hautes personnalités du pays, les membres des Corps de défense et de sécurité, les représentants du Corps diplomatique et des organisations internationales, les représentants des formations politiques agréées, des confessions religieuses et de la société civile.

Jean Bosco Nkunzimana

 

Ouvrir