Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

BUJUMBURA MAIRIE> Réunion du Maire avec les administratifs à la base

Le recensement des contribuables en mairie de Bujumbura

 

DSC 0959Le maire de la ville de Bujumbura a réuni, le mardi 2 juillet 2019, les administrateurs communaux, les chefs de zone et les chefs de quartier en vue de leur recommander de recenser tous les commerçants (de leurs ressorts), sans oublier les boutiques, les panneaux publicitaires et autres activités génératrices de revenu, pour permettre aux services de la mairie de faire leur recouvrement.   

 

Dans son mot d’ouverture, Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura, a rappelé aux administratifs à la base que la mairie de Bujumbura peut être au même niveau que les autres villes une fois que toutes les recettes fiscales sont perçues. Et d’ajouter que toutes les dépenses peuvent être couvertes si les contribuables et les agents de la mairie sont conscientisés. Le maire de la ville a demandé à tout et chacun de se donner corps et âme pour effectuer ce travail car, dit-il, une partie de l’argent récolté revient comme salaire des employés de la mairie et cela est équivalent à plus de deux cents millions par mois. Il a indiqué qu’ils doivent recouvrir au moins six cent millions, mais il a déploré que toutes les recettes ne parviennent pas aux comptes de la mairie de Bujumbura. 

De nouvelles méthodes pour le recouvrement municipal

M. Mbonimpa a précisé que la mairie de Bujumbura n’arrive pas à récupérer toutes les recettes par manque de civisme fiscal des contribuables et de patriotisme des agents de la mairie. C’est pour cela qu’ils vont entamer un mouvement d’ensemble ; c’est-à-dire, les chefs de quartier, les chefs de zone, les administrateurs, ainsi que les agents de recouvrement de la mairie de Bujumbura vont recenser les contribuables dans toutes les communes de la mairie de Bujumbura. Ils se sont donné un délai d’un mois pour que ce travail soit effectué.Le maire de la ville a demandé aux administratifs de fournir les documents nécessaires aux contribuables, parce qu’il a été parfois constaté qu’il y en a qui ne savent pas qu’ils doivent payer les impôts et les taxes à la mairie. Il leur a demandé ensuite de donner du temps aux contribuables avant de récupérer ces documents. La mairie de Bujumbura a mis en place un numéro d’identification du contribuable (NIC), où chaque contribuable n’aura qu’à présenter son NIC pour accomplir son droit fiscal, et cela évitera les longues files d’attente remarquées lors des paiements des impôts locatifs, par exemple. Pour Ferdinand Ntunga, chef du département budget, le mieux serait qu’à la fin de l’année 2019, tous les contribuables soient mis dans les bases de données de la mairie de Bujumbura.Avant de clôturer cette réunion, le maire de la ville a accordé la parole aux administratifs et ces derniers ont émis des suggestions. Ils ont, entre autres, demandé qu’il y ait collaboration entre les agents de la marie et les administratifs à la base.

Aline Nshimirimana

Ouvrir