Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Présidence de la République> Audiences accordées à trois nouveaux ambassadeurs

Ils venaient présenter au chef de l’Etat leurs lettres de créance

 

DSC 0312Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience, le mardi 2 juillet 2019, trois nouveaux ambassadeurs qui venaient lui présenter leurs lettres de créance les accréditant en tant qu’ambassadeurs plénipotentiaires de leurs pays au Burundi. Il s’agit de M. El Mokhtar Ghambou, Mme Lisa Stabelbauer et Mme Francisca Pedros Carretero qui représentent respectivement le royaume du Maroc, le Canada et l’Espagne au Burundi. 

 

A la sortie  de ces audiences, le nouvel ambassadeur du royaume du Maroc au Burundi, El Mokhtar Ghambou,  a indiqué qu’il a été heureux d’être au Burundi et d’être reçu par le chef de l’Etat. Il a apprécié  les bonnes  relations qui existent entre son pays et le Burundi en indiquant qu’il y a même une coordination parfaite car le Maroc défend toujours la souveraineté de la République du Burundi et que celui-ci soutient toujours l’intégrité territoriale marocaine. Outre les relations économiques, sportives, militaires ; etc, qui existent déjà entre les deux pays, il a souligné que sa présence s’inscrit dans le cadre  d’accélérer davantage les relations  dans le domaine du tourisme et dans d’autres domaines comme l’éducation. A la sortie  de ces audiences, le nouvel ambassadeur du royaume du Maroc au Burundi, El Mokhtar Ghambou,  a indiqué qu’il a été heureux d’être au Burundi et d’être reçu par le chef de l’Etat. Il a apprécié  les bonnes  relations qui existent entre son pays et le Burundi en indiquant qu’il y a même une coordination parfaite car le Maroc défend toujours la souveraineté de la République du Burundi et que celui-ci soutient toujours l’intégrité territoriale marocaine. Outre les relations économiques, sportives, militaires ; etc, qui existent déjà entre les deux pays, il a souligné que sa présence s’inscrit dans le cadre  d’accélérer davantage les relations  dans le domaine du tourisme et dans d’autres domaines comme l’éducation. 

Le Canada et l’Espagne comptent améliorer les relations de coopération avec le Burundi  

De son côté, la nouvelle ambassadrice du Canada au Burundi, Lisa Stabelbauer, a fait savoir qu’au lendemain de la commémoration du 57e anniversaire de l’indépendance du Burundi, elle est très fière de transmettre les félicitations du peuple canadien à celui du Burundi. En tant qu’ambassadrice, elle souhaite maintenir les relations durables entre son pays et le Burundi. « Le Canada est content d’appuyer le Burundi dans sa voie de développement, surtout dans le secteur de la santé des mères et des enfants, mais aussi dans l’éducation, l’agriculture et la bonne gouvernance ». L’ambassadrice de l’Espagne au Burundi, Francisca Pedros Carretero,  a, à son tour, indiqué qu’en tant que représentante de l’Espagne au Burundi, elle compte améliorer les relations qui sont déjà très bonnes entre les deux pays. Etant donné que  l’Espagne est  un des pays qui appuient le Burundi à travers certaines organisations internationales, elle s’est réjouie que la Croix-Rouge espagnole travaille côté à côte avec la Croix-Rouge du Burundi dans différents domaines, avant d’indiquer qu’il faut en profiter pour approfondir cette collaboration. 

Visiter le Burundi pour avoir de vraies informations 

D’après le porte parole adjoint du président de la République, Alain Diomède Nzeyimana,  les trois pays ont de bonnes relations avec le Burundi et sont en train de tout faire pour les renforcer. Le chef de l’Etat a ainsi demandé au Maroc de pouvoir construire son ambassade au Burundi dans le but  de faciliter la tâche aux hommes d’Affaires marocains qui voudraient venir investir au Burundi. Il a également demandé à la nouvelle ambassadrice de l’Espagne au Burundi de renforcer aussi les relations entre les deux pays dans les secteurs de la culture et du sport, surtout le basketball et le football, en ce sens que l’Espagne est l’un des pays les plus réputés dans le secteur sportif.  D’après toujours M. Nzeyimana, le chef de l’Etat a, en définitive, demandé à ces trois ambassadeurs de toujours visiter chaque fois  le Burundi afin de s’enquérir de ce qui se passe dans le pays car c’est triste de voir des pays qui diffusent de fausses informations alors  qu’ils ont  des représentants dans le pays. Il les a invités à visiter souvent le Burundi pour être au courant de ce qui s’y passe du jour au jour afin d’avoir de vraies informations et vérifiées sur notre pays. 

Astère Nduwamungu

Ouvrir