Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

1er JUILLET 2019> Célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du Burundi

« Un moment de  jeter un regard rétrospectif sur l’indépendance de notre pays »

 

DSC 0209Le 57e anniversaire de l’indépendance du Burundi a été célébré dans tout le pays le lundi 1er juillet 2019. Dans la municipalité de Bujumbura, les festivités ont été rehaussées par la présence du président de la République, Pierre Nkurunziza accompagné de son épouse. Il a remercié tous ceux qui ont contribué à l’aboutissement de l’indépendance nationale. 

 

Accompagné par les hautes autorités du pays et les membres des corps diplomatiques et consulaires, Pierre Nkurunziza et son épouse ont d’abord posé les gerbes de fleurs au Mausolée du prince Louis Rwagasore, héros de l’indépendance du Burundi et à la Place de l’indépendance. Les corps diplomatiques ont également déposé une gerbe de fleurs sur les deux places.Avant de se rendre au Boulevard de l’Indépendance où les cérémonies proprement dites ont été effectuées, le chef de l’Etat a effectué le passage des troupes en revue.Les cérémonies ont débuté par un long défilé qui a été ouvert par 57 tambours, suivi des membres de différents secteurs du pays et institutions, des policiers et des militaires. Les festivités ont été agrémentées par le rythme du tambour, la danse des majorettes et les démonstrations des militaires et policiers.

Pierre Nkurunziza a remercié tous ceux qui ont contribué à la préparation de la fête

Dans son discours de circonstance, le président Nkurunziza a d’abord mentionné que cette journée a été célébrée au moment où le pays a retrouvé la paix et la sécurité. Pour lui, c’était le moment de  jeter un regard rétrospectif sur l’indépendance que le Burundi doit  au Prince Louis Rwagasore et ses compagnons de lutte. Il a mentionné que le Burundi ne supportera jamais des aides qui le déshonorent et qui ne font pas la fierté du pays. Et d’ajouter que depuis 2015, le pays est capable de financer son propre budget à plus de 85%. « Nous remercions les amis du Burundi qui continuent à nous soutenir », a-t-il dit. Il a, en outre, remercié tous ceux qui ont contribué à la préparation de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance et ceux qui ont contribué à l’aboutissement de cet événement.

Des personnes primées par le chef de l’Etat

Le chef de l’Etat n’a pas manqué de primer les personnes qui ont marqué la différence dans différents secteurs dans le renforcement de l’indépendance. En premier lieu, il a primé le ministre de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Deo Guide Rurema ; suivi de l’ambassadeur du Burundi au sein de l’Organisation Nations-Unies, Albert Shingiro ; le professeur et responsable de l’Ecole doctorale à l’université du Burundi, Juma Shabani ; feu Paul Mirerekano, compagnon du prince Louis Rwagasore ; OPC1 Louis Habonimana ; Major Noel Banyiyezako ; Major Richard Gateretse ; OP2 Pascal Ntaconayigize ; OPP1 Lydia Budengeri ; feu Papy Faty, joueur de l’équipe Intamba  mu rugamba ; Agnès Vanalden, ancien ministre des Relations extérieures hollandaises ; Joël Louvet, ancien ambassadeur de France au Burundi ; PP1 Gélase Nduwimana ; adjudant-chef Frédéric Nibigira ; 1er sergent-major Pierre Niyongabo ; APC Didace Miburo ; caporal-chef Ferdinand Hakizimana et 1ere classe Ménédore Nshimirimana. Chacun d’eux a reçu une médaille, un certificat de mérite et une enveloppe variant entre 2 millions et 1 million de FBu. Pierre Nkurunziza a également décidé de primer une militaire qui a parachuté de l’hélicoptère sur une corde. Il lui a offert deux vaches. Il a aussi primé cinq premières institutions qui se sont distinguées au cours du défilé, à savoir l’Autorité de l’aviation civile qui a remporté la première place, Utracom qui a été le second ; la présidence qui a remporté la 3e place, le ministère des Affaires étrangères à la 4e place et enfin Alubuco. Ces institutions ont reçu respectivement une enveloppe de 3 millions, 2 millions cinq cent mille, 2 millions, 1 million cinq cent mille et 1 million de FBu. Les défilants à savoir les majorettes, les scouts, les adventistes et les anciens combattants ont également reçu une enveloppe.Sur le critère de propreté des provinces, la province qui vient en avant est Rumonge qui a reçu 3 millions, suivi de la province de Mwaro avec 2 millions cinq cent mille, puis de la province de Bururi avec 2 millions de FBu.

Yvette Irambona,  Eric Mbazumutima

Ouvrir