Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Présidence de la République > Ouverture de la 5e assemblée générale de la Commission nationale de la protection sociale

Les réalisations au cours de l’année écoulée sont satisfaisantes

 

DSC 0118Sous le haut patronage du président de la République du Burundi et président de  la Commission nationale de protection sociale, Pierre Nkurunziza, la cinquième assemblée générale annuelle des membres de cette institution s’est tenue, le vendredi 28 juin 2019, dans  la zone Gatumba, commune Mutimbuzi en province de Bujumbura. Il s’agissait  de faire une évaluation de la mise en œuvre des recommandations issues de la quatrième assemblée générale de l’année dernière.  

 

Dans son discours de circonstance, le président de la République a remercié tous les acteurs clés à la  mise en œuvre de la politique nationale de protection sociale. Il a aussi remercié les partenaires nationaux et internationaux pour le climat d’entente et de collaboration qui les a caractérisés dans l’efficacité de la mise en œuvre de cette politique. D’après le chef de l’Etat, la protection sociale est l’une des préoccupations majeures du gouvernement du Burundi car elle s’inscrit même dans le Plan national de développement 2018-2027. Pour ce faire, a-t-il ajouté, des mesures de protection sociale ont été prises depuis plus d’une dizaine d’années pour protéger les catégories des personnes  les plus vulnérables, notamment dans  la prise en charge des soins de santé pour les mères qui accouchent et les enfants de moins de cinq ans, la gratuité scolaire pour  l’école fondamentale, les cantines scolaires, le démarrage de nouveaux programmes de prise en charge de soins et services de santé des ménages vulnérables et des personnes âgées, etc. 

Différentes actions sont déjà réalisées 

Selon toujours le chef de l’Etat, dans le cadre du renforcement du sous-secteur de l’assurance sociale contributive, des actions multiformes ont été réalisées et d’autres sont en cours de réalisation. C’est, notamment, la révision du Code de sécurité sociale pour devenir un code de protection sociale; les analyses institutionnelles, organisationnelles, fonctionnelles et financières visant l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience des organismes de sécurité sociale existants ; des actions de promotion de mutualités de santé  communautaires, d’appui des organisations de l’économie solidaire, etc. Ainsi, cette assemblée générale a vu la participation de certains membres du gouvernement, des gouverneurs des provinces et des administrateurs communaux. Le chef de l’Etat a profité de cette occasion pour les  inviter à sensibiliser la population à la solidarité sociale et à s’occuper des gens vulnérables. Selon lui, c’est triste de voir que les enfants qui avaient été retirés de la  rue y soient revenus. Il a leur a dit qu’ils ont une grande tâche d’assurer la survie des gens vulnérables et qu’ils doivent tout faire pour trouver une solution à leurs problèmes de survie. Selon lui, il n’y aucune raison que les enfants, les personnes âgées, les veuves, etc, se retrouvent dans la rue parce qu’ils n’ont rien à  manger alors que les récoltes sont, ces derniers  temps, bonnes et qu’il n’y a pas mal de gens capables de contribuer pour la survie de ces gens. Vous saurez que la politique nationale de protection sociale a une vision d’assurer une couverture de protection sociale convenable pour tous en mettant en place le socle de protection sociale. Elle a pour mission principale de promouvoir et de réguler tous les programmes et systèmes de protection sociale.  

ASTERE NDUWAMUNGU

Ouvrir