Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CENI> Présentation du calendrier électoral

La présidentielle est prévue en date du 20 mai 2020

 

DSC 0286Le vendredi 28 juin 2019, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), a organisé une séance de présentation du calendrier des élections de 2020. La présidentielle qui sera combinée avec l’élection des députés et celle des conseillers communaux aura lieu le 20 mai 2020. Le président de la Ceni, Pierre Claver Kazihise a demandé aux politiciens et à tous les acteurs politiques de s’y préparer en conséquence. 

 

Dans son discours d’ouverture, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Pierre Claver Kazihise, a dit que juste après la prestation de serment des commissaires de la Ceni, cette institution s’est mise au travail. Il a indiqué que la Ceni a vite élaboré son plan d’activités qui n’a aucun autre but que de préparer des élections libres, apaisées, inclusives et transparentes.  Le président de la Ceni du Burundi a ajouté que des rencontres avec les différents partenaires de la Ceni et les acteurs politiques ont été organisées. Et de préciser que des équipes de cette institution sont passées dans toutes les provinces où elles ont visité soixante onze communes et trois universités. « Lors de ces descentes, a-t-il souligné, nous avons rencontré environ trente-un mille cinq cents personnes (31 500) qui ont exprimé leur satisfaction ou émis des inquiétudes ». M. Kazihise a tranquillisé l’auditoire que les inquiétudes de la population et de certains acteurs politiques ont trouvé une suite favorable car il est prévu l’enrôlement  partiel des électeurs en décembre 2019, et pour ceux dont les cartes d’électeur sont perdues ou endommagées, ils en auront d’autres.  Ainsi, le président de la Ceni a souhaité que les élections de 2020 soient un bon moment pour les Burundais de témoigner de leur maturité en matière de démocratie. Mais il a en même temps mis en garde certains acteurs politiques qui voudraient que le calendrier électoral soit modifié en arguant des prétextes qui ne sont pas fondés. «Onze mois avant le premier scrutin est un temps suffisant pour bien se préparer», a-t-il déclaré.Ce calendrier électoral indique alors que le premier scrutin qui englobera les élections présidentielle, législative et communales est fixé au mercredi 20 mai 2020. La campagne électorale aura lieu du 27 avril au 17 mai 2020. Les élections sénatoriales auront lieu le 20 juillet 2020 et celles des collinaires le 24 août 2020. D’après ce calendrier, le nouveau président de la République du Burundi prêtera serment le 20 août 2020, la nouvelle législature commencera le 4 août 2020, les bureaux communaux en date du 24 juillet 2020, au moment où la mise en place des conseillers et des chefs de colline et/ ou de quartier est fixée au 17 septembre 2020.Vous saurez que l’Ombudsman, les différents diplomates accrédités au Burundi, les différentes autorités burundaises, les représentants des corps de défense et de la sécurité, des confessions religieuses, ainsi que celle des partis politiques, des médias et de   société civile ont pris part à ces cérémonies.

JEAN BOSCO NKUNZIMANA

 

Ouvrir