Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MAIRIE DE BUJUMBURA> Deux jours de croisade de prière

Une occasion de demander les bénédictions divines pour la ville de Bujumbura

 

DSC04177La mairie de Bujumbura a organisé du vendredi 28 au samedi 29 juin 2019 la deuxième édition de la croisade de 24 heures en présence de Dieu à la Place de l’Indépendance de Bujumbura. Il y a eu de bons moments de louange et adoration ainsi que des enseignements. Selon le maire de ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa, c’est une occasion de prier Dieu pour que Dieu bénisse le Burundi en général et la ville de Bujumbura en particulier.

 

«Nous te louons Seigneur, nous t’adorons Seigneur Eternel, reçois, reçois, notre Seigneur Tout-Puissant nos remerciements de cette matinée. Il est bon de te louer, il est bon de t’adorer, laisse-nous te chanter car tu le mérites, tu es Saint, tu es Saint,…etc», tels sont des sons mêlés de musiques bien arrangés  qui caractérisés la louange et l’adoration de la première matinée   de la deuxième édition de la croisade de deux jours organisée par la mairie de Bujumbura. Cette matinée de ladite croisade a été caractérisée par différentes activités marquant la force de Dieu le Tout Puissant. Après l’intercession qui a durée deux heures, des chorales ont eu un temps suffisant pour louer et adorer l’Eternel. La plus grande partie cette journée a été réservée aux enseignements destinés aux opérateurs économiques. Dans son mot d’accueil, le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, a indiqué que toute fortune vient de Dieu. Il a invité les participants à ce  séminaire à utiliser la richesse en aidant les autres et surtout les pauvres tout en développant le pays. Il a demandé à ceux qui utilisent leur fortune pour détruire le pays ou leur famille à se ressaisir.    « Au lieu de l’utiliser dans des bonnes actions, ils l’utilisent pour financer les détracteurs internes ou externes. C’est le moment de détruire tous ces mauvais esprits au nom de Jésus Christ », a-t-il conseillé. D’après M. Mbonimpa, la principale activité s’est déroulée à partir de minuit jusqu’à l’aube. C’est une occasion de prier Dieu pour qu’il bénisse le Burundi en général et la ville de Bujumbura en particulier. « C’est  également le moment de prophétiser sur toutes les provinces du pays et détruire toutes les malédictions qui ont été prophétisées diaboliquement sur le Burundi », a-t-il signalé.

Tout opérateur économique est invité à chercher la sainteté

Quant au pasteur Eméry de nationalité Kenyane, qui a prêché  la parole de Dieu, il a invité les opérateurs économiques bénéficiaires dudit séminaire d’user de sagesse pour savoir convenablement gérer le temps car selon lui, leur stabilité dépend de leur capacité de gérer le temps, d’une part, et de pouvoir distinguer le moment de bonne récolte et celui de sécheresse, d’autre part. Il les a conseillés de respecter les autorités étatiques. Dans le cas contraire, a-t-il continué, le temps de chute tapera à leurs portes. En concluant, pasteur Eméry a déclaré que l’ennemi du développement à n’importe quel niveau est la corruption, le manque d’unité, le manque de vision, le manque d’humilité et les péchés. « Tout opérateur économique et homme d’Affaires doit chercher à glorifier la sainteté de Dieu pour protèger ses affaires. Vous saurez que cette croisade de prière a vu la participation du Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo.

VINCENT MBONIHANKUYE

Ouvrir