Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE GITEGA> Don d’une aide alimentaire par le chef de l’Etat aux orphelins de la congrégation des sœurs de la Sainte famille de Nazareth

Cinq cents kilos de riz, trois cents kilos de haricot et deux bidons d’huile ont été donnés aux orphelins

00000000aaaaaa13Par le biais de son envoyé, le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a offert un don d’une aide alimentaire aux orphelins de la congrégation  des sœurs de la sainte famille de Nazareth de Mutwenzi située en commune et province de Gitega, le vendredi 10 mai 2019.


Selon l’envoyées du chef de l’Etat, Espérance Ndayizeye, le président de la République avait souhaité partager la joie de Pâques avec les orphelins se trouvant dans cette congrégation. Mais il n’a pas pu le faire suite aux multiples occupations envers le peuple. C’est la raison pour laquelle il a, le vendredi 10 mai 2019, envoyé, pour ces orphelins, une aide en nourriture composée de 500 kg de riz, 300 kg de haricot et 2 bidons d’huile de palme.Le président de la République, a indiqué Mme Ndayizeye, apprécie le travail que les sœurs de la congrégation de la Sainte famille de Nazareth exercent envers les orphelins et les vulnérables. Le chef de l’Etat les soutient et les félicite vivement pour le travail louable qu’elles font. Le chef de l’Etat les encourage à continuer à soutenir les vulnérables, a dit Mme Ndayizeye. Le chef de l’Etat leur a promis qu’il va continuer à les soutenir, a-t-elle ajouté.Prenant la parole à son tour, la mère générale de la congrégation de la Sainte famille de Nazareth de Mutwenzi Salomé Mbonimpa, a fait savoir que toutes les sœurs remercient vivement le chef de l’Etat pour cet esprit charitable. Elle a demandé à l’envoyée de dire au chef de l’Etat dès son retour que les enfants sont bien portants. Parmi ces orphelins, il y a des nourrissons qui ont besoin d’une aide consistante. Au total, cette congrégation possède actuellement environ 125 enfants et a déjà éduqué plus de 300 enfants, a dit sœur Mbonimpa. En l’absence d’une aide en provenance des hommes charitables, les responsables de cette congrégation comptent sur la récolte des champs qu’elles labourent. Sœur Mbonimpa a, par le biais de l’envoyé du chef de l’Etat, demandé au président de la République de continuer à leur venir en aide et de leur rendre visite un jour.
Martin  Karabagega

Ouvrir