Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Assemblee nationale> Audience accordée à Jürg Laubert

Pascal Nyabenda a parlé des avancées du pays sur tous les plans

0000000000aaaaaaaaaaaaaaaaA Le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, a reçu en audience le président de  la Configuration Burundi de la Commission de consolidation de la paix de l’Organisation des nations unies, Jürg Laubert, le mercredi 8 mai 2019. Il lui a parlé des avancées du Burundi dans différents secteurs qualifiées d’une manière générale de satisfaisantes. 


Dans l’audience que le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda a accordée à Jürg Laubert,  il lui a parlé de la mise en place des instruments qui permettront le bon déroulement des élections de 2020. Le retour des réfugiés est un indicateur que la situation est bonne et facilitera le déroulement de ces élections.  Il a également été l’occasion de faire le bilan sur le plan sécuritaire qui est bon sur tout territoire national.  Pascal Nyabenda  a, par le biais de son hôte, sollicité l’appui de la Communauté internationale pour la mise en œuvre du Plan national de développement. Il faut aussi cesser d’indexer, de donner une mauvaise image au Burundi lors des réunions internationales.  Il a aussi exprimé le besoin de lever les sanctions imposées au Burundi par certains pays de l’Union européenne. Jürg Laubert était porteur d’un message de soutien de la Communauté internationale au président de l’Assemblée nationale et à ses collègues. Il a dit que la Communauté internationale est intéressée à soutenir le Burundi  sur son chemin vers une paix durable comme le dit la Consolidation de la paix dans tous les domaines surtout dans la préparation des élections de 2020.

Selon lui, ces élections sont à présent à l’esprit de tout le monde. La consolidation de la paix est donc prête à soutenir le Burundi dans le domaine de la paix et de la sécurité, le domaine des droits de l’Homme et le domaine du développement durable.Cette audience a été l’occasion d’échanger sur les tâches qui vont au-delà des élections de 2020 précisément dans le domaine du développement socioéconomique, le Plan de développement du pays. Il a indiqué que la Communauté internationale a bien accueilli le Plan national de développement et qu’elle est prête à approfondir l’échange avec les membres du gouvernement et les autres acteurs pour voir comment le mettre en œuvre ensemble. 

Alfred Nimbona

Ouvrir