Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE DES TRANSPORTS> Les réalisations du 3e trimestre de l’année 2019

La canalisation et la protection des rivières, parmi les réalisations

0000001789Le ministère des Transports, des travaux publics, de l’équipement et de l’aménagement du territoire a procédé le vendredi 3 mai 2019, à la présentation des réalisations du 3 e trimestre de l’année 2019. Parmi les réalisations, le ministre Jean Bosco Ntunzwenimana a parlé de la canalisation et  de la protection des rivières.  


Dans le secteur du transport maritime, M. Ntunzwenimana a indiqué que 91 bateaux ont été enregistrés au port de Bujumbura à l’entrée contre 90 à la sortie. La cargaison totale des importations totalise 45 286,309 tonnes composée essentiellement de denrées et autres produits alimentaires comme le maïs, le sucre, le blé ainsi que des matériaux de construction comme le ciment. Dans le domaine routier, M. Ntunzwenimana a fait savoir qu’au niveau du contrôle technique des véhicules et motos, 16 907 certificats de contrôle technique ont été délivrés durant cette période. Et  d’ajouter que 303 véhicules de l’Etat ont été assurés pour l’année 2019 pour un montant de 204 362 209 FBu. Au niveau du transport  aérien, M. Ntunzwenimana a informé que les procédures d’acquisition de financement entre le gouvernement du Burundi et l’entreprise chinoise « China communication construction company », pour le projet de réhabilitation, modernisation et extension de l’Aéroport international de Bujumbura (AIB), sont en cours auprès d’Exim Bank. Au point des travaux routiers, le ministre a précisé que les travaux de réhabilitation des points critiques et d’amélioration de l’assainissement de la RN1 : Bujumbura-Bugarama-Kayanza-Kanyaru sont déjà exécutés jusqu’à 95% sur financement de la banque mondiale à travers le projet Puri. Et d’ajouter que sur financement du fonds routier national, beaucoup de travaux ont été exécutés. 

Protéger les habitants contre les dégâts

M. Ntunzwenimana a également précisé que l’avancement physique des travaux de canalisation de la rivière Gasenyi est estimé à 95% au 31 mars 2019. Mais il regrette que certains travaux en cours aient subi des dégâts suite aux pluies torrentielles du 21 mars 2019. Et de faire remarquer que les contrats d’études sont en cours d’exécution pour la réalisation du pavage et de l’assainissement de certains quartiers de la municipalité de Bujumbura (sur un linéaire de 5,5 km) et de l’intérieur du pays à Bubanza, Gitega (dans les quartiers Yoba et Nyamugari) et Kayanza sur un linéaire de 3,7 km tandis que les demandes pour la surveillance des travaux viennent d’être lancées. Dans le secteur de l’aménagement du territoire et de l’urbanisation, M. Ntunzwenimana a indiqué que pour protéger les habitants contre les dégâts occasionnés par le débordement des rivières et ravins, des études d’aménagement de ces rivières et ravins ont été commanditées à Bujumbura et à Rumonge. A Bujumbura, ce sont les rivières et ravins de Nkenga ( Nyabaroha-Gikuku-Mugoyi) et Kizingwe-Bihara (Nyabugiga-Kabungo-Bihara-Kirungwe). A Rumonge, il s’agit de la rivière Kimanga à Rukinga. Il a ajouté que les travaux d’aménagement et de protection de la rivière Ntahangwa sont terminés au cours de ce trimestre.  M. Ntunzwenimana  a terminé en indiquant que les plus grands défis sont liés, entre autres, au financement des travaux d’entretien des routes bitumées et en terre. La compression budgétaire s’exprimant par le plafonnement depuis fin 2015, avec un budget de 18 milliards réduit à moins de 8 milliards, est venue compliquer la régularité des travaux d’entretien. Les autres défis sont les urgences qui se manifestent dans ces jours et qui demandent une intervention alors que le budget est insuffisant.  

Emelyne Iradukunda

Ouvrir