Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE MUYINGA> Célébration de la fête du travail et des travailleurs

« Notre Burundi, Burundi prospère nous te consacrons nos forces, nos cœurs et nos vies »

0000000ae00Le 1 er mai de chaque année, le Burundi se joint au monde entier pour célébrer la fête du travail et des travailleurs. Dans la province de Muyinga, les cérémonies ont été rehaussées par la présence du président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda et son épouse ainsi que des membres du bureau de l’Assemblée nationale. Etaient également présents, les députés et les sénateurs élus dans la circonscription de Muyinga. Au Burundi, cette journée a été célébrée sous le thème : « Notre Burundi, Burundi prospère nous te consacrons nos forces, nos cœurs et nos vies ».


Au Stade Umuco de Muyinga, les cérémonies ont débuté par un long défilé des employés des différents secteurs, public et privé, des élèves et des différentes associations œuvrant dans cette province. Dans son discours de circonstance, le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, a transmis le message envoyé par le président de la République, Pierre Nkurunziza.  Il a demandé que cette journée ne se termine pas seulement dans les festivités mais que ce soit une bonne occasion pour tout travailleur de s’auto-évaluer. Il a précisé que le gouvernement du Burundi remercie tous les travailleurs des secteurs public et privé pour les efforts fournis dans leur travail afin de développer le pays.  M. Nyabenda a souligné que le gouvernement du Burundi  ne ménagera aucun effort pour soutenir les communes dans leurs projets de développement.

Il a fait  savoir que les fonds alloués au développement communal passent de 500 millions à 570 millions de FBu. Mais, il a rappelé que ces fonds ne remplacent pas les travaux de développement communautaire. Il a ajouté également que le gouvernement  remercie les communes qui ne se sont pas lassées et invité les autres à leur emboîter le pas. « Même si le gouvernement remercie le travail réalisé dans différents secteurs de la vie nationale, nous déplorons le délaissement de certains  administratifs  à la base, certains membres des corps de défense et de sécurité, de la justice, des secteurs de la santé, de l’urbanisme, de l’éducation, ceux qui divulguent le secret professionnel, etc», a-t-il ajouté. Dans son allocution, le représentant des syndicats des travailleurs, Salvator Mutunganyi a indiqué que cette journée est une occasion de s’auto évaluer et de corriger ce qui n’a pas été bon l’année écoulée. M. Mutunganyi a  remercié le gouvernement du Burundi qui a répondu aux doléances syndicales soulevées l’année dernière.  Au cours de ces cérémonies, M. Mutunganyi a eu l’occasion d’exprimer des doléances des syndicats. Il a, notamment, demandé au gouvernement de lever le blocage des annales gelées depuis 4 ans. Il a ainsi demandé le respect des conventions signées entre l’Etat et la Confédération syndicale du Burundi dans le but de respecter le Code du travail. Il a demandé également au  gouvernement de respecter la liberté syndicale garantie par la Constitution. 

La paix et la sécurité règnent dans cette province

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province de Muyinga, Aline Manirabarusha a indiqué que cette fête est célébrée au moment où la paix et la sécurité règnent dans cette province. Elle a précisé que la population vaque normalement à ses activités quotidiennes. Elle a fait remarquer que la récolte de la petite saison culturale A a été bonne et que cela se manifeste par la baisse des prix de certains produits au marché. Mme Manirabarusha a terminé en invitant la population de Muyinga à travailler sans relâche afin de développer davantage cette province. 

Emelyne Iradukunda

Ouvrir