Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FETE DU TRAVAIL> Message du président de la République

Pierre Nkurunziza a remercié les travailleurs pour le pas déjà franchi

000245aaaLe président de la République, Pierre Nkurunziza a adressé le message à la population burundaise, le mardi 30 avril 2019, dans le cadre de la célébration de la Fête internationale du travail célébrée le 1er mai. Il a indiqué que cette fête est célébrée sous le  thème «Notre Burundi, bienheureux Burundi, nous te confions nos bras, notre cœur et notre vie ».

Le chef de l’Etat a débuté son message par remercier le bon Dieu qui est à la tête des réalisations déjà menées et celles d’avenir. Il a souhaité la bonne fête et une fête de joie à tous les travailleurs.Pierre Nkurunziza a indiqué que le thème de cette année s’inscrit dans le cadre du thème principal en vigueur depuis trois ans « Réfléchissons sur notre pays pour savoir d’où nous venons et où nous allons ».

Des remerciements pour les efforts fournis par les travailleurs

Selon Pierre Nkurunziza, la célébration de cette fête est le moment de  faire l’examen de soi et de se féliciter de ce qu’on a effectué. Il a remercié tous les travailleurs tant publics que privés pour les efforts fournis dans leurs travaux quotidiens.Il a promis de continuer à soutenir les communes dans leurs projets de développement en majorant le budget alloué aux communes, de 500 mille à 570 mille FBu. Et de rappeler que ce budget ne remplace pas les travaux de développement communautaire.Malgré le pas déjà franchi dans beaucoup de secteurs, le chef de l’Etat a lancé un clin d’œil à un certain nombre de travailleurs qui n’accomplissent pas leur mission dans certains secteurs comme l’administration à la base, les forces de l’ordre et de sécurité, la justice, les secteurs de la santé, de l’urbanisme, de l’éducation.

Le gouvernement préoccupé par le chômage

 Il a fait remarquer que le gouvernement du Burundi est préoccupé par le phénomène de chômage. « Beaucoup d’efforts ont été fournis à travers les projets de création d’emploi », a-t-il souligné. D’après lui, ces projets ont été réalisés au ministère de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines ; au ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage ; au ministère des Travaux publics ; dans les organisations qui collaborent avec l’Agence de promotion des investissements, etc.Dans le secteur de l’emploi, selon toujours le chef de l’Etat, cette année a été caractérisée par le dialogue entre les travailleurs et les employeurs avec l’appui du Conseil national du travail. Ce dernier a poursuivi la mise en place de ses organes dans toutes les provinces du pays.

Des conseils ont été émis

Pierre Nkurunziza a, par ailleurs, émis des conseils aux travailleurs. Il a demandé à tout un chacun de se demander ce qu’il peut contribuer dans le  Plan national de développement ; au projet de protection de l’environnement « Ewe Burundi urambaye » ; dans la lutte contre la pauvreté et la faim ; la lutte contre la corruption ; la planification familiale et bien d’autres projets.Il a également demandé à tous les Burundais d’épargner dans des banques locales et d’effectuer des projets dans le pays. Et aux banques de diminuer les intérêts aux demandeurs de crédits et augmenter les intérêts pour les épargnes.Le chef de l’Etat a, en outre, souligné que l’Etat ne sera plus responsable des mesures inappropriées prises par certains employeurs. Il leur a demandé d’être vigilants sur les mesures qu’ils prennent.D’après le président de la République, cette fête est célébrée une année avant les élections de 2020. Il a remercié tous ceux qui ont déjà contribué à ces élections. Il a fait savoir que ceux qui ont utilisé ces contributions et qu’ils ne les auront pas remis à la fin du mois de mai seront traduits en justice.Il a terminé ses propos en remerciant ceux qui contribuent à l’amélioration du travail et des conditions des travailleurs.

Eric Mbazumutima

Ouvrir