Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CEA> L’Eala présent à la 140e Assemblée de l'UIP à Doha

Oburu Oginga a appelé à des mesures pour remédier aux injustices historiques et contemporaines

 

La 140e Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) s’est déroulée au Qatar du 6 au 10 avril 2019 avec la participation de plus de 1 000 députés de 160 Parlements du monde entier. Sur des questions relevant du thème «Les Parlements en tant que plates-formes pour améliorer l'éducation à la paix, à la sécurité et à l'état de droit» 

 

La présidente de l'Assemblée législative de la Communauté est-africaine (Eala), Ngoga Karoli Martin, a été représentée par son membre et commissaire, Oburu Oginga. M. Oginga a pris la parole devant la congrégation le 8 avril 2019 pour exhorter les parlementaires à adopter des lois et à superviser les politiques du secteur de l'éducation qui construisent et renforcent une paix durable. M. Oginga a déclaré que l'accès à l'éducation, aux ressources, au respect de la diversité et de l'identité, ainsi qu'à la participation égale et équitable à la prise de décision à tous les niveaux est un droit inaliénable. Il a en outre appelé à des mesures pour remédier aux injustices historiques et contemporaines.Le membre de l'Eala a déclaré que les parlements doivent avoir plus d'impact dans leurs approches pour traiter de la paix et garantir l'état de droit. M. Oginga a demandé aux législateurs de plaider en faveur d'une éducation ciblée et d'initiatives abhorrant la violence, renforçant les outils de consolidation de la paix et soutenant la sécurité humaine dans le monde entier pour un impact sociétal positif.

« L'Eala avait continué à jouer un rôle crucial en ce qui concerne la paix et la sécurité»

M. Oginga a déclaré que l'Eala avait continué à jouer un rôle crucial en ce qui concerne la paix et la sécurité. «L'Assemblée a adopté le projet de loi de 2012 sur les Droits de l'homme et des peuples de la Communauté est-africaine (CEA) et environ 12 résolutions sur le sujet. L’Assemblée collabore également avec le secrétariat de la CEA et d’autres institutions à la promotion de la recherche, à la constitution de partenariats et d’initiatives de paix pertinents en tant que mesures visant à réduire les formes d’insécurité et à promouvoir ainsi la coexistence pacifique des communautés », a-t-il déclaré. Le membre a appelé à la mise en œuvre intégrale du Protocole sur la paix et la sécurité, notamment la mise en place d'un conseil de sécurité de la CEA et d'une brigade en attente, ainsi que l'institutionnalisation du Groupe des sages et d'autres institutions connexes.Il a, en outre, appelé à un contrôle efficace des projets des agences qui assurent la cohésion et des efforts concertés visant à résoudre les problèmes d'humanité.

Un certain nombre de questions urgentes devraient être déposées

La 140e Assemblée a abordé de nombreux sujets, notamment le rôle du commerce équitable et libre et les investissements dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), en particulier ceux qui concernent l'égalité économique, l'agriculture durable, l'industrialisation et l'innovation.Un certain nombre de questions urgentes ont en outre été déposées au cours de cette manifestation d'une semaine, comme le prévoient les règles 11.1 de l'Assemblée et 14.2 des Statuts de l'UIP. Les points proposés incluent un appel à une action internationale urgente en faveur du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe frappés par le cyclone Idai, ainsi qu'un autre sur la prévention et la lutte contre le racisme, l'intolérance, l'islamophobie et la xénophobie.Les autres membres de l'Eala présents étaient  Francois Kalinda, Rose Akol, Gabriel Garang Alaak, Honela Pamela Masaay et le personnel parlementaire de l'Eala.La 140 e édition de l'UIP a également attiré plus de 50 présidents de Parlement et 40 vice-présidents. Parmi les députés présents, 20% sont des jeunes députés de moins de 45 ans et 33% sont des femmes.

Pascal Nyabenda dirige sa délégation

D'autres présidents et parlementaires de la CEA étaient également présents. La délégation du Kenya était dirigée par le président du Sénat, Kenneth Lusaka.Pascal Nyabenda, président de l'Assemblée nationale du Burundi, dirigeait sa délégation, Job Ndugai, président du Parlement de Tanzanie, conduisait les législateurs du Parlement tanzanien. Les délégations du Parlement ougandais, du Parlement rwandais et de l'Assemblée législative nationale de transition de la République du Soudan du Sud étaient également présentes.Oburu Oginga a déclaré que l'Eala avait continué à jouer un rôle crucial en ce qui concerne la paix et la sécurité.

Source :Site de la CEAEric Mbazumutima

Ouvrir