Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE BURURI> Séance de moralisation par le chef de l’Etat

Il a donné le message d’imiter le bon exemple de nos ancêtres

 

DSC 0334 1Le chef de l’Etat burundais Pierre Nkurunziza a animé, le mercredi 10 avril 2019, une séance de moralisation en commune Matana de la province de Bururi à l’intention des natifs de cette province. 

 

Après cette séance de moralisation, Jean Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole du président de la République a fait savoir à la presse que le chef de l’Etat a tenu sa promesse parce qu’au mois d’octobre de l’année dernière au moment où il bouclait sa deuxième tournée de séance de moralisation, il avait promis de commencer la troisième tournée des séances de moralisation au niveau provincial par la province de Bururi.M. Karerwa Ndenzako a indiqué que le message que le chef de l’Etat a donné à la population native de Bururi est un message qui vient compléter les messages donnés auparavant. Ces messages conseillent à la population de donner tout à son pays, d’imiter le bon exemple de nos ancêtres. Le chef de l’Etat a tenu à retracer le parcours par lequel le Burundi est passé.C’est un parcours parfois jonché d’obstacles, un parcours parsemé de problèmes mais qui ont été toujours surmontés grâce à la bravoure, à un sens poussé de patriotisme qui a caractérisé les anciens Burundais. Le chef de l’Etat constate que la réussite du peuple burundais dans le passé est dû avant tout à la vision de nos ancêtres, une vision qui mettait Dieu au centre. Il demande au peuple burundais de revenir sur cette vision. Mais, en plus de cela, de changer de mentalité.Le chef de l’Etat demande aussi aux décideurs en matière d’éducation de reformuler, de revoir le système éducatif burundais pour que les Burundais n’apprennent pas pour apprendre mais qu’ils apprennent pour avoir de l’intelligence qui peut les guider vers d’autres connaissances. Le chef de l’Etat insiste aussi sur le fait que les Burundais doivent se vouer à Dieu, doivent toujours demander à Dieu d’éclairer leurs pensées, leurs actes. Le chef de l’Etat a conclu en promettant à la population de la province de Bururi de revenir pour échanger sur les idéaux et sur les motivations profondes qui ont permis aux Burundais d’arriver à se débarrasser de la colonisation. Malheureusement, il constate que la colonisation revient sous d’autres formes et il promet de continuer cette campagne, ce plaidoyer pour que les Burundais puissent se défaire définitivement du néocolonialisme qui se traduit aujourd’hui sous plusieurs formes.Signalons que le chef de l’Etat a donné un coup d’envoi au match de volleyball 3e édition du tournoi interprovincial. Ce match a opposé l’équipe de Makamba à celle de Bururi.

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir