Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CATHEDRALE REGINA MUNDI> Carrefour des journalistes catholiques

Sous le thème : « Identité et mission du Chrétien dans l’Eglise-famille »

 

IMG 0016Le dimanche 7 avril 2019, l’archidiocèse de Bujumbura, à travers son Centre de communication et d’information (Cedicom), a organisé un carrefour des journalistes catholiques pour parler de l’identité et de la mission du chrétien dans l’Eglise. Il leur a demandé d’être de bons disciples du Christ, des artisans de la justice, de la paix, du pardon et de la réconciliation. 

 

Dans ses enseignements, abbé Dieudonné Niyibizi, a rappelé aux  journalistes que le temps du Carême, au cours duquel survient le carrefour, est un temps de conversion, un temps de prière, d’aumône et de jeûne. Il leur a signalé que le thème choisi est l’identité et la mission du chrétien dans l’Eglise-famille. « Ce thème, a-t-il indiqué, a été choisi car le carême c’est le moment de nous préparer à la grande fête de Pâques qui est la source et le sommet  de toute vie chrétienne, le moment le plus précieux de conversion d’où nous devons relire notre vie, notre contexte  nos missions, nos défis, nos préoccupations et surtout notre vie spirituelle ».Abbé Niyibizi fait savoir aux participants que la foi d’un chrétien doit avoir de racines profondes raison pour laquelle, tout chrétien doit donner le sens au baptême qu’il a reçu et considérer la valeur de la sainte eucharistie dominicale dans sa vie au vue des charges et des engagements sociopolitiques. Il a par là, indiqué que l’Eglise est une famille qui met l’accent particulier sur l’attention à l’autre, la solidarité, la chaleur des relations, l’accueil, le dialogue et la confiance. « Nous sommes une même église fondée dans le mystère de l’unité de la très sainte trinité ; elle est une dans son enseignement, dans ses sacrements, dans sa mission.  Elle est communion, unité cohérente de vie, elle est notre famille. En elle nous naissons, nous grandissons, nous devenons adultes dans la foi ». 

La vie chrétienne ne doit pas être de nom

Abbé Niyibizi a ajouté que la vie chrétienne ne doit pas être de nom ni de registre.  « La vie chrétienne ne doit pas être de nom ni de registre ou des cartes de baptême. Elle doit être réelle, concrète, agissante et visible. C’est pourquoi il faut se laisser guider par l’esprit saint qui est le moteur de la vie chrétienne », a-t-il souligné. Pour lui, tout chrétien a une mission à accomplir. Nous sommes invités, a-t-il indiqué, à nous situer dans cette famille et à réveiller en nous notre mission, notre rôle bien précis. Chacun a des dons, des talents, des charismes qu’il doit mettre au service de tous. Il a une mission d’évangéliser, de témoigner de sa foi et de vivre la charité. Les œuvres de charité sont  de grands moyens d’évangélisation. « Que nos actions envers les petits ne soient pas motivées par notre réputation sociologique, médiatique ou politique, mais  par la charité fraternelle. ». Abbé Dieudonné Niyibizi a souligné que le défi des chrétiens catholiques c’est de s’affirmer, d’oser être vraiment catholiques. Il les invite à ne pas avoir peur de faire le signe de la croix, de porter le chapelet, de parler au nom de sa foi devant toutes idéologies, toutes philosophies.  Vous saurez que selon le conférencier, une autre occasion de rencontre sera accordée aux journalistes chrétiens catholiques, le dimanche 2 juin 2019 sous le thème de l’année qui est « Nous sommes membres les uns des autres »
Donathe Ndayisenga (stagiaire)

Ouvrir