Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CENI DU BURUNDI > Atelier de renforcement de la culture démocratique

Pour mieux préparer les élections de 2020

 

DSC00314Le mardi 12 mars 2019, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), a organisé un atelier  de renforcement de la culture démocratique à l’endroit des médias, de la société civile, des confessions religieuses et des présidents des Commissions provinciales électorales indépendantes (Cepi).

 

Dans son discours d’ouverture de cet atelier, le président de la Commission nationale électorale indépendante (Ceni), Pierre Claver Kazihise, a remercié les participants à l’atelier. Il leur a rappelé  que le Burundi a déjà organisé plusieurs élections et que celles-ci sont d’une importance capitale. Pour lui, les élections de 2020 nous permettront de renouveler les institutions. «Les élections constituent un moment très important pour le pays. Ce sont elles qui témoignent de la maturité d’une nation en matière de la démocratie», a dit le président de la Ceni.Dans son discours d’ouverture de cet atelier, le président de la Commission nationale électorale indépendante (Ceni), Pierre Claver Kazihise, a remercié les participants à l’atelier. Il leur a rappelé  que le Burundi a déjà organisé plusieurs élections et que celles-ci sont d’une importance capitale. Pour lui, les élections de 2020 nous permettront de renouveler les institutions. «Les élections constituent un moment très important pour le pays. Ce sont elles qui témoignent de la maturité d’une nation en matière de la démocratie», a dit le président de la Ceni.M. Kazihise a ajouté que considérant l’importance des élections, une série d’ateliers seront organisés dans tout le pays. Il a expliqué que ce sera une occasion de rencontrer une couche importante de la société burundaise, pour échanger et se rappeler du rôle de chacun et décider de la bonne conduite à adopter pendant la période électorale.

Toujours se ressourcer sur les piliers de la démocratie

Pour M. Kazihise, il est très important de toujours se ressourcer sur les piliers de la démocratie pour pouvoir la renforcer jour et nuit. « Les piliers de la démocratie, c’est la connaissance, la compréhension et le respect des droits de l’Homme. C’est aussi comprendre que la démocratie émane de la volonté du peuple et que celle-ci est régie par la loi », a-t-il souligné.Il a rappelé, par-là, que dans pas mal de pays au monde, la période électorale est souvent une période de trouble, de peur et de violences. Cela, parce que  beaucoup de participants aux élections n’ont pas encore compris le bien-fondé des élections, ou parce qu’il n’y a pas de dialogue. D’où il a réaffirmé que le dialogue vient avant tout dans la démocratie car c’est de celui-ci que ressort le respect mutuel. « Dans un pays où la démocratie est forte, les conflits se résolvent par le dialogue. Ce dialogue conduit à la prise de décisions, lesquelles sont respectées par tous. Lorsque la dignité de tout un chacun est respectée, c’est le dialogue qui entraîne le respect mutuel. La démocratie n’est pas une affaire des politiciens seulement mais aussi de tout citoyen », a-t-il déclaré.

Des élections transparentes et paisibles

Pierre Claver Kazihise a également ajouté que de tels ateliers permettent à la Ceni de confronter tous ceux qui sont concernés par les élections, pour échanger sur la dignité humaine, analyser le langage politique utilisé pour qu’il ne soit pas la source de conflit. « De tels rencontres, dit-il, permettent aux participants de se rappeler des manœuvres de la manipulation afin de prévenir ses conséquences néfastes mais aussi trouver une solution y relative ».  Le président de la Ceni leur a demandé de se joindre à elle afin de mieux préparer les élections de 2020, qui se veulent transparentes et paisibles. Aux responsables des confessions religieuses, il a demandé de réconforter les âmes de leurs adeptes et d’éviter de tomber dans les griffes de la manipulation des politiciens. Il a recommandé à la société civile de bien encadrer leurs membres, surtout les jeunes, en les sensibilisant au patriotisme.Aux médias, M. Kazihise a demandé d’accompagner le processus électoral en portant à la connaissance du peuple toute information sur les activités de la Ceni mais aussi en évitant tout penchant.

JEAN BOSCO NKUNZIMANA

Ouvrir