Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EDITORIAL> Unité nationale : Un message présidentiel rassurant

A la veille de chaque événement d’importance nationale, il est de tradition que le président  de la République Pierre Nkurunziza s’adresse à la Nation, dans le cadre d’un message. Il en a été ainsi, dans la soirée de lundi 4 février 2019, à la veille de la célébration du 28e anniversaire de l’adoption de la Charte de l’unité nationale approuvée, le 5 février 1991, lors d’un vote référendaire massivement exprimé par le peuple burundais, désireux de vivre enfin en paix, après les crises répétitives de 1965 , 1972 et 1988. Il n’en fut pas malheureusement ainsi, car l’année 1993 allait en décider autrement pour des raisons que chacun sait. Pendant plus d’une décennie, le Burundi sombra dans une situation qui tenait du chaos le plus total.A la veille de chaque événement d’importance nationale, il est de tradition que le président  de la République Pierre Nkurunziza s’adresse à la Nation, dans le cadre d’un message. Il en a été ainsi, dans la soirée de lundi 4 février 2019, à la veille de la célébration du 28e anniversaire de l’adoption de la Charte de l’unité nationale approuvée, le 5 février 1991, lors d’un vote référendaire massivement exprimé par le peuple burundais, désireux de vivre enfin en paix, après les crises répétitives de 1965 , 1972 et 1988. Il n’en fut pas malheureusement ainsi, car l’année 1993 allait en décider autrement pour des raisons que chacun sait. Pendant plus d’une décennie, le Burundi sombra dans une situation qui tenait du chaos le plus total.Disons-le tout de suite,  le message à la Nation du président de la République Pierre Nkurunziza était un message rassurant, de nature à dissiper les craintes des uns et des autres. Qui, en effet, peut mieux rassurer les fils et filles d’une même Nation que le Père de la Nation ? Du message présidentiel, nous pouvons, en substance, retenir qu’aujourd’hui est mieux qu’hier en ce qui concerne l’unité nationale, longtemps mise à rude épreuve par les divisions interethniques héritées du passé colonial. Aujourd’hui, c’est dans l’unité que les Burundais construisent leur pays en répondant massivement et spontanément aux travaux de développement communautaire. C’est dans l’unité qu’ils consolident la paix et la sécurité en faisant obstacle à ce qui est de nature à les perturber. C’est dans l’unité qu’ils concrétiseront le Plan national de développement 2018-2027 ainsi que les Objectifs de développement durable (ODD) 2016-2030. C’est dans l’unité qu’ils ont répondu massivement et positivement au référendum du 17 mai 2018. C’est encore dans l’unité qu’ils se disposent à l’échéance électorale de 2020. Aujourd’hui, l’unité nationale est devenue un rempart infranchissable contre lequel viendront se briser toutes les manœuvres déstabilisatrices, tentées par les détracteurs du peuple burundais.Dans une conférence  de presse animée le lundi 4 février 2018, le Secrétaire général du parti CNDD-FDD Evariste Ndayishimiye a également prononcé des propos rassurants en ce qui concerne l’unité nationale, en indiquant que le parti CNDD-FDD  a énormément contribué au renforcement de l’unité nationale, que l’autorité étatique est le symbole de l’unité et que seule l’unité du peuple burundais vaincra tout ce qui viendra perturber notre chère patrie. Depuis sa victoire aux élections démocratiques pluralistes de 2005, le parti CNDD-FDD est dans  la bonne voie pour ce qui est du renforcement de l’unité du peuple burundais.Toute politique ne vaut que par l’efficacité des actions développées et par les résultats progressivement  obtenus. Toute politique dépend aussi du degré de mobilisation effective qu’elle suscite. En indiquant qu’en ce qui concerne l’unité nationale, aujourd’hui vaut mieux qu’hier, le message présidentiel indique en même temps que la détermination à asseoir l’unité du peuple burundais,  relève d’une politique clairement affirmée d’enterrer à jamais toute la kyrielle  de drames ayant marqué notre Histoire.                                                                                           

Louis Kamwenubusa

Ouvrir