Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE EN CHARGE Du COMMERCE> Défis et perspectives

Faire adopter la Politique nationale d’industrialisation, une des perspectives

 

DSC08072Le ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme, Jean Marie Niyokindi, a relevé les défis et perspectives dudit ministère à sa charge, le jeudi 31 janvier 2019, lors de la présentation du bilan des réalisations du premier semestre 2018-2019. Parmi les perspectives, faire adopter la Politique nationale d’industrialisation. 

 

Le ministre en charge du commerce a indiqué que les activités qui ont été exécutées par les différents services du ministère de tutelle se sont heurtées à pas mal de défis dans leur réalisation. M. Niyokindi a signalé qu’il y a eu l’insuffisance des moyens de déplacement  des cadres de son ministère pour assurer l’encadrement des activités commerciales, industrielles, artisanales et touristiques sur le terrain. Un autre défi cité est lié à la modestie des ressources budgétaires pour un ministère réputé pilier de l’économie nationale.Le ministre Niyokindi a souligné le manque d’infrastructures appropriées (notamment les laboratoires et les équipements) et l’insuffisance du personnel qualifié en la matière pour le Bureau  burundais de normalisation et contrôle de la qualité (BBN). Il n’a pas manqué de dire qu’il y a une faible collaboration des intervenants dans le projet de mise en valeur de deux sites touristiques en l’occurrence la source du Nil de Rutovu et les eaux thermales de Muhweza. Quant aux perspectives durant le second semestre 2018-2019, M. Niyokindi a fait savoir que le ministère en charge du commerce se penchera sur pas mal d’actions. Il a précisé qu’il va poursuivre d’assurer le suivi régulier d’évolution des prix des produits essentiels sur les marchés du pays afin de protéger les producteurs et les consommateurs et continuer à informer les opérateurs économiques sur les accords commerciaux régionaux et multilatéraux signés par le Burundi.Le ministre Niyokindi a ajouté qu’il va finaliser et faire adopter la politique nationale d’industrialisation qui se réfère au Plan national de développement 2018-2027. Le ministère de tutelle va former 36 chefs d’entreprises en ressources efficientes et productions plus propres, élaborer les modules de formation et assurer la protection d’au moins 350 titres de propriété industrielle.M. Niyokindi a dit que le ministère du commerce va doter le BBN des équipements de laboratoires, des moyens de déplacement et du personnel suffisants. Le ministère va également pré-classer 40 établissements touristiques du Burundi pour faire objet de classement et former 250 guides touristiques à raison de deux guides par commune.

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir