Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Kayanza> Lancement officiel par le chef de l’Etat des objectifs de développement durable (ODD) 2016-2030

Finir avec la pauvreté et être le chantre de la lutte contre les changements climatiques

 

DSC 1462Le président de la République Pierre Nkurunziza a lancé officiellement le vendredi 1er février 2019, au chef-lieu de la province de Kayanza, le rapport de priorisation des objectifs de développement durable (ODD).Cette nouvelle stratégie gouvernementale est un outil important qui permettra d’intégrer davantage les principes du développement durable dans les activités du gouvernement du Burundi. 

 

Le présent rapport national de priorisation des cibles et indicateurs des ODD pour la république du Burundi a été préparé de manière largement participative et inclusive de toutes les parties prenantes au développement. 

Privilégier les objectifs qui n’ont pas été atteints durant les OMD

Dans son discours de circonstance, le président de la République Pierre Nkurunziza a indiqué que ce Plan national de développement a été initié par les Burundais eux-mêmes. Il s’agit d’un livret qui définit les piliers, les objectifs, la vision et les axes d’intervention pour parvenir au développement durable d’ici à 2030. Il a aussi ajouté que ce soit le PND (Programme national de développement) du Burundi 2018-2027, les ODD, tous les programmes font suite et s’inspirent des Objectifs du millénaire pour le développement(OMD). « C’est pour cela que le Burundi a choisi de privilégier les objectifs qui n’ont pas été atteints durant la mise en œuvre des OMD en cours et à l’époque que nous vivons. Se fixer des objectifs n’est pas aussi difficile que les réaliser. Nous demandons alors instamment à tout Burundais de s’approprier tous les chapitres qui constituent les présents objectifs ». Nous avons la possibilité  d’atteindre ces objectifs et même de faire mieux que prévu, surtout que nous, les Burundais, nous avons prouvé au monde que nous sommes capables, a-t-il poursuivi. Le chef de l’Etat a terminé son allocution en demandant à tous ceux qui nous soutiennent dans différents programmes, ainsi que tous ceux qui voudraient s’engager dans cette voie de respecter le droit international. Le développement durable ne peut être envisagé à un moment où certaines organisations contribuent au conflit dans leurs domaines d’action. « A bon entendeur salut ».                       

Importance des Objectifs de développement durable

Quant au ministre des Finances, du budget et de la coopération au développement Domitien Ndihokubwayo, il a précisé que réaliser les objectifs de développement durable et accroître la prospérité générale est dans l’intérêt de tous dans la mesure où leur atteinte permettra de libérer un énorme potentiel d’investissement qui bénéficiera à l’ensemble des populations ainsi qu’à la planète. Il s’agit d’un programme au service des peuples sur la transparence, la participation et l’inclusion.M. Ndihokubwayo a également fait savoir que ces objectifs sont donc l’affaire de tous car, a-t-il expliqué, « nous sommes conjointement responsables de notre avenir et de celui de notre planète. Sans objectifs ni cibles clairs pour parvenir à des résultats fondés sur des données, nous risquons de laisser pour compte les plus vulnérables et de ne pas répondre efficacement aux nouveaux défis qui entravent le développement et nuisent à notre planète ».Ce rapport fera l’objet d’une large vulgarisation dans le pays. De même ses conclusions feront partie intégrante du prochain Plan national de développement (PND) pour une mise en œuvre coordonnée, efficace et réussie.                                                                                                         

Yvette Irambona

Ouvrir