Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MDPHASG> Evaluation des activités du premier semestre 2018-2019

Il s’est attribué une note de 93,4% pour les actions inscrites dans le Plan national du gouvernement

 

DSC05609Le ministère des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre (MDPHASG) a organisé une réunion d’évaluation de la mise en œuvre des plans d’actions du premier semestre 2018-2019, le lundi 31 décembre 2018 à Bujumbura. Le ministère s’est attribué une note de 93,4% pour les actions inscrites dans le Plan national du gouvernement. 

 

Cette réunion a été organisée à l’intention des directeurs généraux, des directeurs des institutions et des responsables des structures déconcentrées au niveau des provinces. Dans une interview qu’il a accordée à la presse, Martin Nivyabandi a fait savoir que son ministère  s’occupe essentiellement des questions de droit de l’Homme sans oublier des questions liées à l’égalité des genres. C’est un ministère qui travaille fondamentalement pour le changement des mentalités et l’amélioration des conditions de vie de la population.Quant aux défis, M.Nivyabandi a indiqué que ces derniers ne manquent pas et qu’ils sont liés au manque de moyens au moment où d’autres sont liés à l’évolution même des mentalités. « C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous rencontrer le plus souvent possible pour évaluer le pas déjà franchi ; l’on dégage les défis et l’on fixe des objectifs à atteindre », a dit M. Nivyabandi.Après l’évaluation, le ministère s’est attribué une note provisoire de 98,9% pour les plans des différentes directions générales. Quant aux actions qui sont inscrites au niveau du Plan national du gouvernement, le ministère s’est attribué une note de 93,4%. C’est une note satisfaisante même s’il y a des défis à relever, a indiqué M. Nivyabandi. C’est une séance à ne pas considérer comme une action de la police mais plutôt pour se mettre ensemble pour partager l’expérience afin de pouvoir atteindre tous les objectifs au niveau du ministère, a-t-il dit.Dans son discours d’ouverture, M. Nivyabandi a indiqué que les résultats sont la conséquence de la mise en œuvre de la politique de gestion des performances dans différents services du ministère avec la signature des contrats de performances institutionnelles et individuelles. 

Martin  Karabagega

Ouvrir