Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial> Burundi-EAC : Des Jeux interparlementaires pour renforcer les relations

Le Burundi abrite, depuis samedi dernier, la 9e édition des Jeux interparlementaires de la Communauté est-africaine. Les Jeux en question ont été ouverts sous la présidence du premier responsable de  l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda, aux côtés de plusieurs invités d’honneur burundais et ceux venus des pays de la région, dont notamment le président de l’Assemblée nationale kenyane, avec lequel il a eu des entretiens fructueux portant essentiellement sur la coopération entre les deux Chambres, burundaise et kenyane. Rappelons-nous : Les Jeux interparlementaires en question ont été précédés, au mois de novembre dernier, par une délégation de parlementaires de la Communauté est-africaine qui, à l’issue de son séjour dans notre pays, s’est dite satisfaite des conditions dans lesquelles vont se dérouler les Jeux, à commencer par la paix et la sécurité qui sont une réalité vivante à travers tout le pays, et l’état satisfaisant des infrastructures sportives et hôtelières.Le Burundi abrite, depuis samedi dernier, la 9e édition des Jeux interparlementaires de la Communauté est-africaine. Les Jeux en question ont été ouverts sous la présidence du premier responsable de  l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda, aux côtés de plusieurs invités d’honneur burundais et ceux venus des pays de la région, dont notamment le président de l’Assemblée nationale kenyane, avec lequel il a eu des entretiens fructueux portant essentiellement sur la coopération entre les deux Chambres, burundaise et kenyane. Rappelons-nous : Les Jeux interparlementaires en question ont été précédés, au mois de novembre dernier, par une délégation de parlementaires de la Communauté est-africaine qui, à l’issue de son séjour dans notre pays, s’est dite satisfaite des conditions dans lesquelles vont se dérouler les Jeux, à commencer par la paix et la sécurité qui sont une réalité vivante à travers tout le pays, et l’état satisfaisant des infrastructures sportives et hôtelières.Le déroulement, sur le sol burundais, de la 9e édition des Jeux interparlementaires de la Communauté est-africaine, atteste de bonnes relations entre l’ensemble régional et le Burundi, dont il est membre à part entière depuis juillet 2007. Il est heureux de rappeler à ce sujet, les résultats issus du 19e sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement tenu en février 2018, à Kampala, la capitale ougandaise. Sur les 17 projets régionaux adoptés et validés à cette occasion, 5 projets concernent directement le Burundi dont notamment la construction d’un chemin de fer reliant la Tanzanie et notre pays et la création, à Bujumbura, d’un grand centre nutritionnel moderne. Les assises de Kampala ont montré combien les relations entre notre pays et l’ensemble régional sont au beau fixe. Il s’agit des relations marquées par la volonté partagée des Etats membres de renforcer la coopération régionale. Il s’agit également des relations marquées par le respect mutuel de la souveraineté des Etats et par la non ingérence dans leurs affaires intérieures. Le déroulement, sur le sol burundais, de la 9e édition des Jeux interparlementaires de la Communauté est-africaine, atteste également de l’entière disponibilité de notre pays à accueillir des événements d’importance régionale, continentale et internationale, les conditions à exiger étant pleinement remplies, au premier plan desquelles figurent la paix et la sécurité qui règnent sur toute l’étendue du territoire national, le Gouvernement en étroite coopération avec la population, s’employant à les renforcer. Pour l’heure, les Institutions démocratiquement élues y voient un important indice du désir commun de voir réussir le combat pour un développement durable profitable à tous.Les jeux interparlementaires de la Communauté est-africaine se déroulant actuellement dans notre pays, ne sont qu’une preuve éloquente de plus que la situation de paix et de sécurité a connu des avancées positives en faveur, naturellement, du peuple burundais, principal bénéficiaire, à l’instar d’autres peuples de l’ensemble régional, de la solidité des liens d’amitié et de coopération entre les Etats membres. En comptabilisant les principaux progrès déjà enregistrés, nous pouvons affirmer que la Communauté est-africaine  est dans la bonne voie telle que voulue par les Etats membres, unis et solidaires.                                 

Louis Kamwenubusa

Ouvrir